interview émotionnelle
Laisser un commentaire

Interview émotionnelle Alex Jubien #1to1Biarritz

Lorsque Alex (@AlexJubienrépond à mon message privé sur Twitter, je ne m’attends pas à ce qu’il m’invite à surfer des vagues le lendemain après la table ronde qu’il animera ici au 1to1Biarritz autour de l’innovation et de l’écologie, avec pour témoins quelques belles entreprises. Surprenant cette aisance à me mettre au défi ! Mais lorsqu’il arrive dans la salle de presse, je me souviens que nous avons déjà partagé des conversations ailleurs, là-haut dans la montagne, où le surf est un autre moyen de glisser sur la neige. Alex était alors l’un de ces intervenants issus du monde du digital, de la technologie, qui nous connectait à des expériences mobiles. On discutait encore de marketing, d’audiences larges, de moyens de mieux performer dans l’acquisition de nouveaux clients, d’engager des communautés sur les réseaux sociaux, et de plein d’autres sujets liés à l’émergence d’un monde hyper connecté. Ici à Biarritz, Alex est quelqu’un d’autre. Il est infiniment plus humain, en tout cas, c’est ce que je ressens lorsqu’il s’assoit en face de moi dans l’espace presse, pour cette interview. Tant mieux !

Patrice : « Alex, tu animes ici une table ronde intitulée : l’écologie, nouveau berceau de l’innovation, pourquoi ? »

Alex Jubien : « Vaste question ! D’abord parce que le comité éditorial m’a confié cette mission de sélectionner des intervenants et de porter ce sujet de l’innovation. Je suis désormais passionné par tout ce qui peut changer le monde, dans le bon sens, et plus seulement par l’innovation pour l’innovation. J’ai fait du chemin depuis. nos dernières discussions. J’ai eu comme une révélation, une prise de conscience que le sens manquait à mes actions, à mon job. Alors j’ai basculé et je me suis dit qu’il devait être possible d’apporter des solutions à la situation urgente dans laquelle se trouve notre planète. Et ici à Biarritz, ce spot incroyable et tellement connu dans le monde pour ses vagues, j’ai eu l’envie de faire venir sur la scène des gens qui m’inspirent, qui m’impressionnent même par leur formidable sens de l’engagement. Innover sans se poser la question de l’intérêt de la planète et des humains qui la peuplent ne me semble plus possible. »

Alex Jubien table ronde.png

Patrice : « C’est un vrai revirement, penses-tu pouvoir sauver la planète ? Est-ce que tu agis de manière personnelle ? »

Alex : « je crois que c’est d’abord un enjeu de société. Il me semble que tout seul, c’est difficile et surtout tu ne peux pas vraiment mesurer l’impact de ton action, aussi responsable soit-elle. Et puis même si j’ai quitté la vision purement techno de mon parcours, je reste passionné par ceux qui innovent. Je crois à cette force de création que les humains ont en eux, et que c’est justement cette force du bon coté qui va nous sauver. Quand tu grandis sur l’ile de Ré, ça te donne envie d’aller voir ailleurs ! Mais c’est aussi un excellent point d’observation de la nature qui nous entoure, dans laquelle nous évoluons. L’océan est fascinant comme ici à Biarritz. Pour revenir sur l’engagement collectif, je pense que les leaders sont les entrepreneurs bien davantage que les politiques. Mon sentiment est qu’il faut les mettre en avant, soutenir leurs projets, les aider à les développer à grande échelle et communiquer avec eux. Une façon de te dire qu’il y a toujours un mélange de collectif et d’individus. Pour aller dans le sens de ta lecture émotionnelle du marketing, c’est la force du partage. »

Patrice : « Alors comment cette contrainte d’urgence écologique peut-elle devenir un « berceau pour l’innovation ? »

Alex : « Les personnes que j’ai invitées sur la table ronde, sont toutes portées par une vision du monde que je trouve innovante. Au-delà des innovations produits, ce sont davantage des modèles nouveaux, en terme de business. Tu prends Biocoop, il n’y pas vraiment d’innovation technologique, et pourtant le modèle de la coopérative et du bio, semble ouvrir une nouvelle voie vers une consommation plus responsable. On ne parle plus de croissance, on parle de partage des ressources et de respect de la nature, avant tout. Même chose pour Dorothée qui viendra nous raconter son aventure JHO, pour des produits d’hygiène féminine entièrement naturels et qui vient d’être retenue dans la liste des start-ups où investir par le magazine Challenges. Elle est incroyable ! Ce ne sont que des exemples, mais il y a des milliers de projets qui vont faire bouger les choses. Je trouve cela très excitant et travailler avec certains entrepreneurs est une belle récompense. Leur pouvoir d’imagination est gage des innovations restant à venir. Innover c’est modifier le cours des choses, c’est aussi prendre en compte les contraintes et trouver de nouvelles solutions. »

Patrice :  » Est-ce que tu crois que c’est ce qui fera la différence dans l’économie, entre les entreprises avec ou sans mission ? Que penses-tu de la Maif par exemple et de son DG porte-parole, Pascal Demurger ? »

Alex : « Vivant à Niort, je connais bien le sujet des mutuelles. ce sont de beaux modèles d’entreprises et Pascal Demurger est vraiment très engagé sur ce chemin des entreprises à mission, ou à impact. On avait imaginé le faire venir ici, mais il m’a semblé qu’il fallait souligner le travail d’acteurs moins connus. Ce qui n’enlève rien au formidable travail qu’il mène. Et puis l’innovation dans l’esprit des gens, cela reste un peu lié au monde des start-ups. ce qui peut sembler réducteur aussi. Je souhaitais réunir des profils différents, montrer que toutes les formes et ailles d’organisation sont susceptibles innover avec pour mission l’écologie au sens large. Dès lors qu’on s’intéresse au changement climatique, à l’impact carbone, on peut imaginer de nouvelles solutions, de nouvelles manières de consommer, de recycler, de produire seulement ce qui est nécessaire et qui respecte notre environnement. Est-ce que cela doit être inscrit dans une mission d’entreprise, dans son pacte social, dans un manifeste ? Je n’ai pas forcément la réponse. Ce que je crois, en revanche, c’est que les salariés, les collaborateurs sont et seront de plus en plus exigeants envers leur entreprise et ses dirigeants. Leur envie de savoir pourquoi et pour qui ils travaillent les guidera vers leur propre chemin. C’est ce qu’exprime la Maif mais beaucoup d’autres aussi. On le voit dans la communication des entreprises comme Danone, ou Unilever. Donc oui, à court terme la différence se fait déjà sur l’impact et la mission de l’entreprise. Il est urgent de le comprendre.  »

Alex Jubien 1to1Biarritz.png

Patrice : « je te sens très impliqué, très engagé. Est-ce que tu crois que ces innovations vont être rangées dans le placard du green washing ou au contraire qu’elles vont tout remettre en cause, y compris le capitalisme du 20ème siècle ? »

Alex : « Oui j’y crois fortement. C’est sans doute une question d’histoire à bien raconter, et d’émotions à partager entre humains. Nous ne sommes qu’au tout début de la vague d’innovations qui vont changer le monde. Il y a peu d’early adopters pour le moment, mais l’effet de masse va suivre dès que nous donnerons la parole aux leaders. L’époque n’est plus au green washing, mais bien plus à une révolution verte. Je crois que l’on commence à sentir cette vague arriver. Il va falloir la prendre ! »

Patrice :  » Ok ! Merci Alex ! Et prenons la bonne vague ensemble ! »

Alex : « Exactement ! Merci à toi ! »

 

Cette entrée a été publiée dans : interview émotionnelle

par

CEO Eforbrands Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur des livres : Tout savoir sur Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa - nov 2013 La Fidélité, du chaos à la zone de confort aux Editions Kawa - Janv 2017 Fondateur de LePartenariat et Eforbrands Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s