vive les marques !
Laisser un commentaire

Bienvenue à bord moussaillon ! Oh le beau bateau ! #minimondes

Tu sais bien que le mercredi je pense encore comme un enfant ! Je m’émerveille d’une image, d’un conte ou même d’une libellule bleue qui survole mon jardin. Je regarde en l’air et j’y trouve toujours l’inspiration. Alors hier, j’ai pris une minute de mon temps de mentor du marketing émotionnel pour regarder un film proposé par une marque pour enfants : les mini mondes. Et en prime, j’ai eu le bonheur d’y voir le marin préféré des français : François Gabart. François est navigateur, mais aussi entrepreneur. Il a créé MerConcept, une entreprise qui désigne des bateaux (évidemment !) mais qui est aussi une écurie de course en mer. Il a gagné le Vendée Globe, battu de nombreux records de vitesse, gagné aussi la Transat Jacques Vabre, la Transat Anglaise et la route du rhum. Bref, il a tout gagné comme un grand !

Oh le beau bateau !

Alors, c’est beau de le voir sur un grand bateau entre les fondateurs des mini mondes, pour présenter un maxi bateau qui est tout minuscule. Un bateau jouet pour que les enfants rêvent de traversées atlantiques et de tours du monde la tête à l’envers. On sent bien qu’il prend plaisir à aider ces deux jeunes entrepreneurs lancés dans une aventure, pour la plus grande joie des enfants. Il est dans son élément : donner envie de prendre le large. Rien de fou ? Attends, je te donne quelques détails.

Les mini mondes, c’est une entreprise responsable basée à Nantes, avec une usine dans le Finistère (oui c’est possible de fabriquer en France), qui a pour mission d’amuser, de faire rire les enfants, parce que « quand les enfants se marrent, la planète respire ! » Je t’avais prévenu, cher.e lectrice.teur ! Tu devrais l’avoir compris maintenant, on peut parfaitement être responsable, respectueux de l’environnement et être fun. D’autres le font déjà, c’est vrai !

Alors il y a quelque chose en plus dans cette boîte, un morceau de puzzle que beaucoup ont abandonné au prétexte qu’ils n’avaient pas le temps de lui trouver sa place, et c’est la transparence absolue. Trop bien non ? Ah oui ! J’aime que l’on explique au client comment il est possible de tout intégrer dans le prix d’un jouet que l’on recevra directement à la maison (et pas seulement pour Noël). C’est une démarche éthique parfaite. On ne peut pas se permettre de tricher avec les enfants, et tous ceux qui achètent des jouets, hélas majoritairement fabriqués en Chine, devraient y penser au moment où ils et elles, papas et mamans, tentent de sauver la planète sur laquelle grandiront leurs progénitures. Si si, j’insiste ! On nous présente les vertus des DNVB, mais bien peu sont allées jusqu’au bout de la démarche responsable. Le courage leur a manqué, sans doute.

Le prix d’un beau bateau

Les enfants, eux, n’ont peur de rien. Pas encore. Ils préfèrent rire des périls, des craintes inutiles qui encombrent la vie des adultes, et par conséquent des marketers. Evidemment, produire en France coûtera plus cher, et séduire avec de belles histoires ou la frimousse de François sur fond d’océan, ne sera sans doute pas si facile. Mais quid de la beauté du geste ? Comment ne pas avoir envie de commander son mini bateau personnel afin de rêver dans l’eau tiède de sa baignoire ?

Un jour, quand je serai grand, je ferai du marketing ! Un marketing qui permettra aux marques de raconter des histoires pour les grands ; pour ceux qui ne croient plus que le prix d’un produit a une plus grande importance que l’expérience heureuse des enfants qui se marrent… Ouf ! C’est pour bientôt !

A bientôt sur l’océan ! Vivement mercredi !

Cette entrée a été publiée dans : vive les marques !

par

CEO Eforbrands Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur des livres : Tout savoir sur Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa - nov 2013 La Fidélité, du chaos à la zone de confort aux Editions Kawa - Janv 2017 Fondateur de LePartenariat et Eforbrands Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s