Intuitions
Laisser un commentaire

Et si on se retrouvait sur #ClubHouse ? #oupas

Quand on dit que le monde bouge trop vite, ça peut paraître un peu trop cliché. Quand on exprime notre ras le bol des GAFAM, c’est certainement parce que nous n’aimons pas les géants qui pompent nos données. Un marketing plus responsable devrait nous permettre d’en sortir. Et pourtant, dès qu’une nouvelle solution apparait, c’est la ruée, la frénésie générale qui s’empare de nous. Pourrions-nous ne pas en être ?

Hier, j’ai donc reçu mon invitation à entrer sur ClubHouse et je dois t’avouer que je suis tenté d’essayer. Est-ce ridicule ? Pourquoi créer une « room » pour chatter avec des « contacts » et surtout avec quel objectif (autre que celui d’exister là où l’on ne m’attend pas) ?

Alors je te pose la question, puisque tu n’as pas du tout apprécié ma tentative de podcast sur les histoires de marque, serais-tu prêt.e et disponible pour un talk avec moi autour du marketing émotionnel ? Imagine que l’on se retrouve tous les matins à 11h30 ou tous les soirs à 19h pour un talk d’une heure (ou plus si affinité) ? Viendras-tu ? Je t’avoue que j’ai de gros doutes…

Et puis je lis que les autres réseaux sociaux, Facebook et Twitter en tête, vont réagir et proposer la fonctionnalité très bientôt. Alors si ça te fais rêver de discuter avec des stars (mais quelle star voudra te parler ?), entre sur ClubHouse et éclate toi !

En attendant, je t’invite à écouter un podcast enregistré par Décodeur de la Communication, animé et présenté par Laurent François, le président de l’agence Mavericks : https://apple.co/3cWOen5

Heureusement, je n’ai pas l’intention de lever 100 millions de dollars pour créer des espaces de conversations. Je me demande si les humains perdent le sens des valeurs profondes qui nous unissent, par la faute de cette crise covid-19 dont nous voudrions tant sortir. Franchement, je préfère penser que nous serons bientôt à nouveau capable de discuter en terrasse, plutôt que de nous confiner dans une room pour débattre de tout et n’importe quoi à distance, et bien caché dans un canapé.

Et puis ma réflexion sur le monde du marketing va un peu plus loin. Si nous savons depuis 1999 que les marchés sont des conversations, toutes les conversations créent-elles un marché ? Quelle est la valeur d’une conversation entre gens qui échangent des avis, des opinions, des ressentis sur des sujets qu’ils ne connaissent pas ou très mal ? Doit-on absolument parler de tout, tout le temps ?

Envahir les écrans avec des webinars, c’est fait ! Envahir nos oreilles pendant notre séance de yoga ou de cuisine dominicale avec des podcast, c’est fait ! Quoi encore ? Envahir nos soirées ou nos réveils avec des chats entre gens pour parler de rien, c’est en cours…

Et puis, plus tard, comme tout le monde, tu me diras que tu n’as plus le temps de rien…

PS1 : si tu veux en savoir plus sur le phénomène ClubHouse, lis cet article !

PS2 : si tu imagines discuter au ClubHouse avec moi… écoute Anfisa d’abord :

Cette entrée a été publiée dans : Intuitions

par

CEO Eforbrands Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur des livres : Tout savoir sur Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa - nov 2013 La Fidélité, du chaos à la zone de confort aux Editions Kawa - Janv 2017 Fondateur de LePartenariat et Eforbrands Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s