vive les marques !
Laisser un commentaire

De l’autre coté du vase : la marque et le territoire #GrandSoissons

Il se passe un truc bizarre dans ma tête lorsque je lis ce message sur la nouvelle identité du Grand Soissons. Je ne saurais te l’expliquer mais une sorte de tourbillon d’images, entre le vase, les histoires de l’histoire de France racontées par une maitresse d’école primaire, cette idée que la France a commencé là, que la richesse d’une ville est aussi celle des communautés qui l’entourent, un courant, une rivière qui nous réunit, m’envahît l’esprit.

Et surtout je me demande comment l’équipe GrandSoissons Agglomération peut imaginer que je vais t’en parler. Pourquoi ?

Pourrais-tu apprendre quelque chose dans la narration de la création d’un logo ? Si tu regardes la vidéo dans un instant, vas jusqu’au bout. Tu y verras et écouteras un monsieur le maire de Seches t’expliquer ce que ce logo évoque pour lui, et en principe pour nous.

Avant ça, laisse-moi te dire qu’on retrouve dans cette identité, à la fois l’Histoire, l’environnement paysager, et le renouvellement. Alors, le savais-tu, à une heure de Paris (quelle importance ?), il se passe quelque chose de l’autre coté du vase.

Et c’est ça ! Mais oui. rand

Tu viens de comprendre le sens magique de ce bout de phrase : de l’autre coté du vase… Mystère, découverte, aventure, rencontre avec Alice ou les rois de France ! Tout peut se produire de l’autre côté. C’est exactement cela qui m’a fait tourné la tête. Il suffit parfois d’un mot, d’un morceau de phrase pour amorcer un voyage imaginaire au beau milieu de mon cerveau, et peut-être du tien. Grand Soissons n’a guère plus d’intérêt que Grand Paris, Grand Montreuil ou Grand Cahors. La question n’est pas vraiment de savoir s’il y a une belle piscine, des pistes cyclables ou des entreprises innovantes. La question n’est pas non plus de nous plonger dans les livres d’histoire pour réviser nos maigres connaissances de la fondation de notre nation européenne. La question est d’imaginer.

Imaginer un territoire et ses habitants. Qui sont ils pour vivre là-bas ? Que font-ils de leur week-end ? Pourquoi semblent-ils heureux de se retrouver sur un marché local ? Sont-ils accueillants ?

Imaginer la suite d’une histoire est ce que notre cerveau fait avec facilité. Souvent, nous en rêvons, lorsque nous lui laissons tout loisir de fabriquer des contes fantastiques. Alors quelques mots le stimulent et ouvrent le livre infini de notre imagination. Encore faut-il bien les choisir.

Lorsque vous construisez un territoire de marque, pensez-vous aux gens qui l’habiteront ? Pourriez-vous travailler dans l’autre sens, et à partir d’un territoire, concevoir une marque qui regroupe une communauté ?

Merci Gladys pour ce partage insolite. Rendez-vous de l’autre côté du vase est pris… 😉

Cette entrée a été publiée dans : vive les marques !

par

CEO Eforbrands Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour les MSc MBA Inseec Paris et l'ISCOM en marketing émotionnel, stratégies de fidélisation, relation client... Auteur des livres : Tout savoir sur Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa - nov 2013 La Fidélité, du chaos à la zone de confort aux Editions Kawa - Janv 2017 Marketing ZERO avec Philippe Guiheneuc, chez 1min30 publishing - juin 2021 Fondateur de Eforbrands et de LePartenariat Rédacteur du blog marketingemotionnel.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s