histoire et contenu de marque, Inbound marketing
Laisser un commentaire

La stratégie du conte de Noël

Pourquoi ai-je encore loupé le traineau ? Pfff ! Je m’étais pourtant promis de t’écrire un conte pour que tu passes les fêtes au chaud dans tes chaussettes tricotées par ta grand-mère. Et puis, non.

La folie des agendas de publication de contenu, c’est justement de vouloir se tenir très fort au marronnier. A force, tu risques la crampe. Et comme je me suis transporté dans les rayons de soleil d’une Provence hivernale très accueillante et colorée, j’en ai oublié de te parler de ces rencontres qui donnent une autre allure au marketing des marques. Mais ce matin, c’est la reprise, et je me dis que j’aimerais bien de raconter quelques unes des expériences qui changent ma vie de client.

Tiens pour commencer, tu ne peux t’en rendre compte, mais je ne pourrais pas publier ce texte sans la très précieuse airbox que me prête gentiment Orange jusqu’à ce que le réseau internet (la fibre) ne soit rétabli. Cela devait être fait en 48h, puis au plus tard le 4 janvier, puis, suite à des difficultés supplémentaires, ce sera pour le 16, ne t’inquiète pas ! Lorsque je dis à Virginie, confortablement installée dans ses certitudes de responsable de boutique de centre commercial que les messages que je reçois de mon opérateur sont tout simplement faux et mensongers, elle me dédaigne d’un sourire fatigué (et c’était avant le 31 tu t’en doutes). Mais qu’importe puisque je surfe sur mon airbox aussi librement qu’un kangourou en plein été australien.

Et puis, il y a Isabelle qui m’a reçu dans une maison quasi neuve, d’un niveau d’équipement et de décoration rare pour une location de vacances. Dans ce nid de rêve, comme elle l’a dénommé, tu trouveras un jardin japonais, un jacuzzi plutôt haut de gamme, et comble du raffinement, tu iras chaque matin soulever le cul des poules pour récolter des oeufs fraichement pondus. Franchement, tu te demandes pourquoi ce sens du détail, cette envie de faire plaisir à tes clients n’est pas présent partout…

Je reviens quelques instants en arrière, je reload un épisode de la série pour ne pas oublier quelque chose qui te manquerait pour suivre l’intrigue. Avant ce réveillon, en me promenant dans les rues de Saint-Rémy, j’ai gouté des micro tartines qui sentaient bon la truffe. Le truc basique de la jeune femme souriante qui te propose de gouter en pleine promenade. Irrésistible ! Tu peux m’imaginer, gourmandise absolue, me laissant tenter par deux ou trois achats. Découverte, plaisir. et partage d’une expérience inattendue, les secrets de ces gens qui font un métier facile, me diras-tu. Oui mais. Aucun mailing masse, aucun ciblage préalable, aucun KPI digital, aucun reporting autre que celui du chiffre réalisé à la fin de la journée. J’aime cette frugalité dans le marketing. Une technique simple et à la portée de tous. Toi qui me lit, je te l’ai déjà proposé, et Karine le sait bien : je peux t’écrire quelques mots pour te donner envie d’aller plus loin dans l’écriture de ta marque…

Finalement ce ne serait pas Noël, sans la divine enfant. Nous sommes partis en plein après-midi à la conquête de cette ruine médiévale qui domine le Thor. A pied. En poussant ou portant tour à tour l’enfant et sa poussette. Non pas moi, mais les parents de cette adorable blondinette qui sourit à la vie. Elle est arrivée à peine distraite par le feuillage de ces arbres qui tentaient de nous barrer le chemin et qui doivent fournir une ombre bienvenue en plein été. Adieu rôtis, huitres et foie gras, adieu langouste à l’américaine, nous sommes à nouveau légers comme la brise printanière, nous sommes éclairés par un soleil chaleureux. La redescente vers les 13 desserts n’en sera que plus enjouée.

Alors, franchissant les derniers instants qui nous séparent d’une nouvelle année, nous retrouvons dans cette béatitude enfantine, la confiance d’un avenir joyeux. Le marketing de l’an 2023 devra lui aussi s’alléger, se purifier quelque peu. Detox demandée !

Je suis certain que tu en deviendras le héros, si ce n’est le nouveau né. Un marketing repartant de zéro, pour mieux respecter nos publics. Un marketing sans émission toxique, ni pour les autres, ni pour notre environnement. Tu y crois ?

Moi oui. Je suis fan des contes de Noël.

Et toi ?

Si tu le veux, je te donne rendez-vous ici, sur ce blog pour une année de plus dans l’émotionnel. A tout de suite…

Cette entrée a été publiée dans : histoire et contenu de marque, Inbound marketing

par

CEO Eforbrands Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour les MSc MBA Inseec Paris et l'ISCOM en marketing émotionnel, stratégies de fidélisation, relation client... Auteur des livres : Tout savoir sur Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa - nov 2013 La Fidélité, du chaos à la zone de confort aux Editions Kawa - Janv 2017 Marketing ZERO avec Philippe Guiheneuc, chez 1min30 publishing - juin 2021 Fondateur de Eforbrands et de LePartenariat Rédacteur du blog marketingemotionnel.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s