Tous les articles taggés : Intelligence artificielle

L’IA changera-t-elle notre monde pour le bien de l’humain ? #AfterEmotionnel

Ce soir, retrouvons nous pour un nouvel #AfterEmotionnel : comment nos métiers, notre langage, nos relations vont-ils être modifiés par l’IA ?… #oupas. Les débats s’annoncent passionnants et je compte sur vous pour les nourrir de vos questions… @_pierreblanc @ThomasSolignac pic.twitter.com/VoegC52whY — Patrice Laubignat (@plaubignat) 23 octobre 2018 Ils sont venus pour savoir ! Pour écouter Pierre et Thomas, nous parler avec autant de simplicité dans le propos que possible, de ce sujet qui émoustille les intellects et fascine les marketers : l’Intelligence Artificielle. Beaucoup de trop de fables circulent déjà un peu partout sur la toile, dans les médias et dans les conversations de comptoir : nous serions menacés par les robots qui ne sont d’ailleurs pas tellement intelligents ! Thomas Solignac le subtile mélange de l’informatique et de la philosophie. Il est un ancien ingénieur informatique. #AfterEmotionnel @ThomasSolignac @golem_ai pic.twitter.com/2exSHXN7f7 — Patrice Laubignat (@plaubignat) 23 octobre 2018 Beaucoup d’émotions négatives emplissent nos espaces de vie et de travail, lorsque l’on imagine les machines prendre le pouvoir et nous reléguer, pauvres mortels, à des …

Interview émotionnelle de Thomas Solignac #golem

On s’était déjà vu avant l’été et puis finalement, je crois que j’ai bien fait d’attendre un peu pour réaliser cette interview. Il faut être en pleine forme pour suivre les propos et la vitesse d’enchainement de Thomas ! Il est brillant et il manie le langage avec une belle précision qui impose le respect. Je me suis dit en rentrant jusqu’à mon bureau que pour une fois, je n’allais pas laisser le temps faire son oeuvre et éroder cet échange pour n’en conserver que l’essentiel. J’ai eu cette envie d’être aussi complet que possible tant la conversation a été passionnante… A vous d’en profiter… Thomas Solignac (@ThomasSolignac ‏) est à l’initiative d’une société, Golem.ai, qui promet la performance pour un Chatbot ou tout autre interface conversationnelle au service d’un client ou d’un citoyen. Il a une formation technique extrêmement pointue issue d’une école d’informatique de référence (Epitech) mais aussi une formation en philosophie, qui semble-t-il, l’a rapproché de l’humain et de son intelligence émotionnelle (et intuitive). J’ai prévu quelques questions (oui cela peut aussi …

De la place de l’IA dans la relation client ? #emotional #marketing

Mon ami Arnaud poste la semaine dernière, un article pour nous demander quelle serait la place de l’émotion dans l’Intelligence Artificielle. Il s’agit en définitive du relai d’un article paru sur The Conversation qui s’émeut d’ailleurs de ce « talon d’Achille » que serait l’émotion pour l’IA. Est-ce vraiment le cas ? Je lui ai promis d’inverser la vision et, de vous à moi, (ah ah quel robot pourrait écrire ce genre de chose totalement incompréhensible ?), je m’étonne encore que nous ayons besoin d’en débattre : l’Intelligence Artificielle ne laisse aucune part à l’émotion ! En revanche, nous devrions nous interroger sur l’éventualité que notre Intelligence Emotionnelle soit fortement impactée par la machine pseudo intelligente. En quoi est-ce que « Ok Google » va perturber mes émotions ? Comment ce monde aseptisé qui nous est promis par des réponses prédéfinies par un moteur référençant ce qu’il veut, peut-il influer sur notre capacité à imaginer la suite de notre parcours sur la planète, à la rencontre d’autres humains qui pourraient nous aimer ?… Nous avons appris depuis quelques années …

Xprize chez IBM France : l’émotion est-elle dans l’AI ?

Hier matin il fallait être dans la salle chez IBM France. Oui car on y a découvert une très jolie brochette de start-ups qui travaillent à partir de l’Intelligence artificielle sur des domaines extrêmement variés et qui se proposent de sauver l’humanité (ou presque). Oui aussi parce que le challenge Xprize trouve son origine dans le pari lancé à tous les pilotes du monde en 1927, et qui sera remporté par le célèbre Charles Lindbergh le 21 mai lorsqu’il reliera New York à la France en 33 heures à bord du Spirit of Saint Louis. Pourquoi ? Tout simplement parce que ce défi dont la récompense financière était à l’époque substantielle a généré de multiples vocations, d’une part, et surtout a lancé toute l’industrie de l’aéronautique de « loisirs ». Le transport aérien était né ! Xprize a ce même objectif : stimuler les secteurs les plus innovants du génie humain pour développer les business du futur. Avec de très nombreux grand prix (15 millions), l’organisation mondiale attise la compétition entre les plus grands et reçoit le …

Innorobo : comment collaborer avec l’IA ?

On peut en avoir peur et on doit certainement se méfier : les robots arrivent et ils vont semble-t-il nous envahir ! Ils vont d’abord nous remplacer, pour être plus précis. Là, où l’humain n’est pas assez efficace (sa rentabilité n’est plus une question), il n’est pas interdit de penser qu’une intelligence artificielle inépuisable et corvéable H24, pourrait avoir son utilité dans un monde basé sur l’optimisation et la recherche absolue du résultat. Alors du 16 au 18 mai dernier, un salon spécial intitulé Innorobo, a permis aux inventeurs et autres développeurs d’Intelligence Artificielle de se réunir et de rencontrer un public, si ce n’est des financements. Deux champs d’application majeur ressortent à première vue pour tout projet d’entreprise : une meilleure exploitation (qualitative et éthique) de la Data et le recours à la réalité virtuelle. C’est en imaginant le futur des métiers de l’assurance que la BNP Cardif est partenaire de cet événement  et se projette dans cet univers de la robotisation.  Comment mieux protéger les citoyens, les entreprises ou les véhicules ? Comment mieux …

Les promesses de l’AI vont-elles améliorer notre santé ? #AI #CX

Tous les métiers sont touchés par la vague hystérique de l’Intelligence Artificielle et le médecin, autrefois notable, n’y échappe pas. Pourtant cet étudiant au long cours, ce redoutable esprit d’analyse, doué d’empathie et doté d’un sens de l’éthique enviable, n’a-t-il pas notre confiance lorsqu’il s’agit de prescrire, de détecter voire d’anticiper les failles de notre corps ? Certes, mais les avancées des start-ups françaises de la santé mettent en valeur une capacité de traitement des informations que l’homme de la médecine ne peut développer. Il devra donc évoluer avec l’AI. D’autant que le Big Data appliqué à l’univers médical, vise à améliorer les diagnostics mais aussi à surveiller, ou à évaluer l’état général ou une pathologie particulière du patient. Pour l’instant, on nous vante les mérites de Watson ou ceux de Google (et autres monstres de la Data). Ils seraient en mesure de traiter ‘toute’ l’information cumulée et d’aller vers des modèles prédictifs. Alors, l’Intelligence Artificielle est-elle une source de progrès ? Améliorer la fiabilité du diagnostic est sans doute possible, via des analyses en masse de data. Pour le …

Et si vous mettiez un peu d’AI dans votre marketing ?

Alors que je suis installé tranquillement chez Les Editeurs pour discuter avec mon ami Fabrice (@FabriceFrossard), d’une future collaboration dans un collectif de consultants formateurs, nous voyons passer devant nous des êtres pour le moins surprenants. Imprévisibles et totalement hors norme ! Bien loin de cette idée de cible ou de catégorie, les humains qui foulent les trottoirs parisiens, sont ici comme ailleurs illuminés par leur singularité. Mais seront-ils bientôt supplantés par les robots ? Est-ce que notre marketing deviendra prédictif et serons-nous devenus inutiles aux marques et aux entreprises qui aimaient nos conseils ? Pendant ce temps-là, arrive chez moi par la poste (oui ma boîte aux lettres existe encore), le dernier Télérama, qui semble me demander à quoi les robots peuvent bien penser ? A rien ! Les robots ne pensent pas, pas pour l’instant… Les robots sont dotés d’une intelligence artificielle (AI) qui leur permet d’enregistrer des situations et de s’y adapter, de trouver la réponse adéquate, pour certains sujets précis uniquement. C’est que vous pourrez vérifier en lisant les articles proposés ou …

L’intelligence marketing peut-elle être artificielle ? (épisode 2)

Comment synthétiser nos idées foisonnantes ? Comment réussir la transition entre le brainstorming intense et échevelé, proposé sans contraintes et vécu comme un défouloir (si les participants sont en forme !) ? Faut-il un ordinateur pour rassembler, pour regrouper, pour classer, ou est-ce une conviction qui doit émerger de façon intuitive ? Comment passons-nous du coq à l’âne sans perdre l’équilibre ? Suite de ma conversation autour l’arrivée de la sémantique dans le monde digital et des transformations qu’elle induira dans notre approche du client, avec Thomas Hourriez, directeur marketing de Sépage : Quels sont les champs d’application de ce nouveau mode de « pensée » sur internet? Et pourquoi pas ailleurs aussi ? Sur le Web, la surcharge informationnelle croissante est souvent perçue comme un obstacle. Et de fait, elle l’est. Elle l’est pour l’utilisateur, qui est saturé d’information, notamment avec la multiplication d’espaces publicitaires plus ou moins pertinents, elle l’est aussi pour les entreprises du Web, qui peinent à faire le tri dans ces données et à capter des internautes toujours plus avertis et difficiles …