Tous les articles taggés : moche marketing

Fallait-il être moche avant ? Analyse de la stratégie #Skoda vs #Liebig

Dans les années 90 le marketing c’était moche non ?! Et vous, vous étiez comment ?! moche aussi ?… En regardant cette publicité pour une célèbre marque automobile qui avoue sans hésiter qu’elle est plus attractive aujourd’hui qu’hier, je m’interroge sur le concept marketing qui tente de renverser le triste et trop souvent entendu : « c’était mieux avant » ! Bel effort ? #oupas Avant, c’était moche ! me semble plus adapté à tout ce que nous faisions en marketing… avant ! Oui mais avant quoi ? et pour combien de temps ? faut-il croire que le marketing sera plus beau ? plus engagé ? plus utile ? Lorsqu’une marque n’a pas d’histoire à raconter, elle nous immerge dans son historique comme pour démontrer qu’elle a fait quelques progrès… mais qui voudrait d’un Minitel avec un écran 4K ou d’une soupe Liebig sans colorants artificiels ?.. Et nous remercier d’avoir râlé, d’avoir exprimé notre mécontentement face à des offres de produit industriels peu responsables ou carrément inacceptables lorsqu’on les examine sur le plan de la santé, …

Quand ta stratégie marketing vaut zéro ! #Optic2000

Pour zéro aujourd’hui tu n’as plus rien ! On est d’abord tenter d’acquiescer face à cette injonction teinté d’un bon sens que je n’oserais qualifié de « paysan » ni même dee « gilet jaune ». Car lorsqu’il s’agit d’une marque, d’une enseigne qui calme haut et fort ce genre d’ineptie, mon sang de Marketer ne fait qu’un tour, et loin de m’en prendre au public prétendument niais, je dénonce le moche marketing. « Et voilà un Zéro café ! » mime l’hôtesse de l’air bien entendu à la fois souriante et débile, comme le savent tous les créatifs d’agence français, et sans aucun doute le patron d’une enseigne qui aurait pu disparaître en même temps que Johnny sans que l’on s’en aperçoive… Mais le pire est à venir, oui cher.e lecteur.trice, quand la gentille (et sans aucun doute ménagère de moins de 50 ans) cliente de cette compagnie low low cost, lui répond : « bah alors zéro merci ! ». Note du directeur de la création : l’hôtesse ne se départira pas de son sourire légendaire et poursuivra son chemin de …

Quand des marques italiennes nous prennent pour des jambons ! #mochemarketing

Comme beaucoup d’entre vous, je prends le métro plus souvent que je ne suis invité à une party avec Roger Federer ! C’est dommage peut-être, même si j’aime bien l’idée qu’il y aurait plus de gens intéressants à rencontrer dans les rames RATP traversant Paris que dans un villa suisse. Mais Roger, que j’admire depuis quelques années déjà comme phare incontestable du tennis mondial, nous invite à découvrir sa cuisine, celle où il s’est mis en tête de réaliser pour ses convives un plat de pâtes. Sympathique non ? Oui Roger est un influenceur du monde du tennis, une icône célébrée dans le monde entier et qui refuse de s’arrêter de jouer, attisant les regrets et la jalousie de tous ces jeunes besogneux qui n’ont pas le début d’une once de son talent. Mais peut-il nous aire aimer les pâtes ? Quand aurions-nous vu un type élégant comme un suisse bien élevé, sortir de la poche intérieure de sa veste un paquet de Barilla ? Je ne sais pas si tu sais cuisiner, cher Roger, …

La chasse aux pigeons serait-elle déjà terminée ? #leclerc #monoprix

Je découvre avec un bonheur immense le post sur Linkedin de Régis Schultz, patron de Monoprix, qui fait état d’une décision de justice prononcée contre la campagne des pigeons des centre E.Leclerc ! Incroyable et intolérable exemple de moche marketing, cette tentative de comparer les clients des enseignes concurrentes à des pigeons, était au-delà de la blague infondée et condamnable. Merci Régis ! Oui j’en profite pour redire à mes lecteurs.trices, que la guerre de prix conduit à des horreurs comme toutes les guerres et que la seule réponse qui tienne est l’amour des clients. Rien d’autre ! N’en déplaise à ceux qui sont partisans du moins cher et du toujours moins cher, les valeurs des marques sont ailleurs et celle des français aussi. Aimer une marque pour ce qu’elle nous apporte au quotidien est tout à fait possible et si le marketing doit avoir un seul objectif, c’est celui-là : améliorer la vie des clients afin qu’ils soient plus heureux et qu’en conséquence, ils aiment leurs marques préférées… C’est une question de sens. De …

GIFI : la stratégie du tout est permis ?

Faut-il commenter cela ? Après tout, l’indifférence est sans doute préférable, mais cela me révolte ! Non le marketing, ni même la communication, ce n’est pas ça ! Les marques souffrent d’une hyper concurrence, mais doivent-elles tout oser ? Nouvelle preuve de l’agonie créative,  le moche marketing est en action chez GIFI qui n’a pas d’idée (et encore moins de génie) ! Se souvient-on de la nullité du film Les Infidèles, dont les affiches  (cf visuel) avaient été censurées ? Faut-il aussi censurer la bêtise en marketing ? Face à une vraie marque comme Ikéa, la différence est assez incroyable… Alors lorsqu’on me demande ce qu’est le marketing émotionnel, je réponds toujours que c’est un marketing humain, qui respecte l’individu dans ce qu’il a d’unique, de sensible, de diversité d’intelligence et de richesse de coeur. Pourtant certains croient encore qu’en prenant la parole avec un jeu débile et faussement prometteur de millions d’euros (car la majorité des gains sont des bons de réduction de 5 euros), ils vont créer un buzz, séduire des consommateurs avides d’images dégradantes et ridicules. …