l'humain dans le marketing, Social CRM
2 commentaires

Un clash avec Victor ou pourquoi j’ai kiffé le #SocialSellingForum

D’abord merci (comme souvent) à mon ami Loïc (@loicsim) de m’avoir invité à ce bel événement qui est devenu un vrai rendez-vous fréquenté par tous les social sellers de France !

Vraiment, de belles interventions et des ateliers très animés ont rythmé cette journée où j’ai eu le plaisir de voir et revoir de très nombreux visages souriants. C’est tellement agréable de discuter de business avec des personnes sympathiques et bienveillantes. Et puis merci à Frédéric (@fredbascunana) pour m’avoir inclus dans un table ronde consacrée à l’éthique, en cette fin d’après-midi : un pur régal ! Oui je vous taquine cher lecteur, j’ai horreur de cet exercice qui consiste à attendre patiemment son tour de parole pour tenter de dire quelque chose d’intelligent tout en étant globalement d’accord avec ceux qui vous ont tendu le micro. Mais j’avais prévenu l’animateur : je ne suis pas d’accord ! Environ jamais !

Pourtant, je n’ai rien trouvé à redire aux propos de mes collègues du moment situés sur ma droite, et lorsque la question de la confiance me fut posée par Frédéric, j’ai simplement essayé d’y répondre. Un instant de doute sur ma propre impertinence plus tard, j’ai repris le chemin de traverse pour expliquer que l’éthique, c’est avant tout l’alignement entre soi, ce que l’on croit et ce que l’on dit et fait. Etre éthique c’est faire quelque chose pour l’autre.

Alors lorsque je passe la main à Victor (@victorwaknine) assis à ma gauche, je me dis que le sympathique représentant des RH et du bien être au travail (tel qu’on nous l’a présenté), est un peu crispé par l’attente (ou serait-ce par l’enjeu de trouver autre chose à raconter ?). Il en vient à nous exposer entre autre chose, l’importance de la symétrie des attentes comme base de la motivation des commerciaux, sans que personne ne fronce un sourcil. Soit ! Et c’est là que tout bascule…

Je me saisis du micro destiné à Philippe (@estocadaPhil), et je déclare avec énergie que : « j’en ai marre que l’on nous parle de la symétrie des attentes et qu’être social c’est donner d’abord et sans autre moteur que la générosité désintéressée ! » Big bam boum ! Prends ça cher Victor !

Son sang n’a fait qu’un tour, et hop le voilà qui reprend la parole pour s’exclamer menaçant : « si vous en avez marre, je m’en vais et je vous laisse débattre tout seul ! »  Mouvement de colère ?! Révolte ?! Bientôt la salle sous l’instigation d’un ou deux sympathisants s’indigne de cette attitude colérique et me réclame un câlin pour calmer ce cher Victor…

Je n’en ferais rien puisque je n’ai en rien voulu déclencher une attaque personnelle, mais bien davantage une conversation, une controverse autour de cette fausse bonne idée que les intentions devraient être symétriques. Et ce soir, en rentrant de cette belle journée, je découvre que le débat n’est pas clos. Pour information, la symétrie est une fonction euclidienne, que vous avez étudiée en CM1 et qui se concrétise assez facilement en effet miroir, dès lors que l’on emploie une feuille et un crayon à papier… mais laissons cela.

L’éthique n’est pas symétrique ! L’éthique ne concerne que vous, en tant que personne, individu social et responsable de ses décisions. Etre aligné et croire en ce que vous dites et faites, est un minimum vital. Mais il me semble illusoire de penser que l’autre, le client, ou l’acheteur, devrait vous rendre la pareille. Il le fera peut-être, un jour, ou plus tard. Si c’est ce retour sur investissement après lequel vous courrez, je comprends votre désespoir. Etre éthique ne signifie pas agir pour recevoir en échange. En relisant ces mots, je persiste à penser que le vrai problème du social selling se cache dans cette controverse.

Etre éthique c’est agir selon ses convictions et ne pas en dévier, ne pas se tordre, ne pas se compromettre, y compris pour obtenir quoi que ce soit.L’engagement n’est pas dépendant d’un quelconque retour. Il est un préalable exigeant. Il faut du temps, de la confiance en soi et une rigueur constante pour être aligné. Rien ne dit que les effets bénéfiques viendront demain ou dans 3 ans. Jeff Bezos avait compris cela avant tout le monde… Agir aujourd’hui sans penser aux bénéfices immédiats, c’est certainement recueillir les fruits de l’action dans 5 ou 7 ans. Trop long pour vous ?

Allez, ne nous fâchons pas, cher Victor. Etre éthique reste une décision individuelle (comme le rappelait Philippe) et bien entendu, l’entreprise devrait commencer par montrer l’exemple, par exemple, en évitant de faire vendre n’importe quoi et coûte que coûte via ses commerciaux…

Un autre débat peut-être ? Au prochain Social Selling Forum (le 19 mai 2017)…

 

PS : pour ceux que mon impertinence naturelle fâche un peu, je tiens à préciser que je n’ai absolument rien contre Victor, avec qui j’ai eu le plaisir de discuter depuis. Il n’est même pas certain que nous ne partagions pas certains points de vue, et en particulier l’idée que le format table ronde conduit nécessairement à deux constats : on s’y ennuie (je parle pour nous les intervenants mais sans doute aussi pour la salle) et on n’y dit peu de choses passionnantes… faute de temps et de… controverses ! Restons engagés !

Cette entrée a été publiée dans : l'humain dans le marketing, Social CRM

par

CEO Eforbrands Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur des livres : Tout savoir sur Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa - nov 2013 La Fidélité, du chaos à la zone de confort aux Editions Kawa - Janv 2017 Fondateur de LePartenariat et Eforbrands Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

2 commentaires

  1. Virginie LAMPRIERE dit

    Merci pour votre intervention de vendredi.
    L’éthique, le respect, la bienveillance ………quelles merveilleuses vertus lorsqu’elles sont appliquées avec un réel don de soi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s