Intuitions
Laisser un commentaire

Le marketing émotionnel doit-il être mis en veille ?

Lorsque je décide de m’y coller, je sais à l’avance que je vais découvrir des publications dont la pertinence est très relative et qui vont provoquer en moi quelques émotions négatives. Mais puisqu’il faut vivre sous l’imposante cascade des alertes (qu’elles viennent de Google ou d’ailleurs), je me résigne à l’exercice. Et si je mettais les mots clés de mon activité champ d’écriture, d’intervention en public, du périmètre de mes conseils stratégiques ou marketing, bref de mon métier, sous surveillance ?

L’idée est-elle saugrenue ? Non, mais les résultats peuvent l’être. A vouloir scruter l’horizon (en regardant ce qui est déjà référencé par Google, n’est-on pas en réalité orienté vers le passé ?), vais-je prendre une averse de mauvaises surprises ? Je n’ai pas particulièrement à craindre que d’autres écrivent ou parlent de marketing émotionnel. J’aimerais au contraire que nous soyons plus nombreux à en vanter les mérites et la philosophie toute entière tournée vers et pour l’humain. Et puis, quels moyens seraient les miens, si toutefois je venais à surprendre ici ou là des interprétations disparates et maladroites de ce marketing qui renverse les concepts habituels ? Ma mission n’est pas de vilipender ceux qui ne comprennent pas le sens de ce marketing, ni même de les empêcher d’exprimer une vision qui leur appartient. Non ! Restons ouvert !

voir venir

Alors pourquoi une veille ?

Comme sur tous les thèmes de recherche, sur tous les sujets de conversation qui évoluent  en fonction du contexte et des cultures qui s’en emparent, j’espère apprendre encore. Je suis convaincu qu’il y a mieux à faire, à écrire et à partager, en écoutant les autres. C’est d’ailleurs, ce qui m’amènent à être aujourd’hui un organisateur d’AfterEmotionnel. Non pas pour expliquer comment diffuser de belles senteurs ou images ou expériences gustatives, mais bien pour réunir une communauté qui échange et qui s’instruit en se rencontrant. Si je dois veiller, j’espère en retirer un bénéfice intellectuel. Pas vous ?

Et donc je l’ai fait aujourd’hui ! Ah ! Il apparait que plusieurs articles sont sortis sur le sujet marketing émotionnel. Pour en dire quoi ? Je dois t’avouer cher.e lecteur.trice que la bonne nouvelle est pour toi qui vient ici comme à la source : je n’ai rien appris !…

Certes, j’ai constaté la naissance d’une ou deux nouvelles agences, mais rien d’autre. Alors, je vais continuer, par moments, à m’alerter autour de moi, et à ne surtout pas m’inquiéter de ce qui figure dans vos manuels dans la case T comme Threats.

Je pense aussi qu’il serait préférable que je veille sur d’autres mots clés que les miens, dès que possible. Ne serait-ce pas là, une plus efficace manière de me glisser dans des conversations nouvelles ? Ainsi, investir de nouveaux hashtags permet peut-être de rallier d’autres comptes sociaux, d’autres communautés de passionnés. Par exemple, si désormais tout le monde évoque le Why de Simon Sinek, n’est-il pas urgent de s’intéresser à sa définition d’une compétition infinie avec nous-mêmes, plutôt qu’avec nos concurrents ? L’inconnu est infini et tellement attirant ! A propos, si je dois améliorer mes performances, n’est-ce pas uniquement pour être meilleur qu’hier ? On voit bien que celui qui souhaite trouver une inspiration extérieure, ne peut prendre trop de temps à regarder derrière ou simplement autour de lui. Il doit se résoudre à aller de l’avant. Avancer, c’est sans doute prendre le risque d’être suivi. Admettons-le, ce n’est pas forcément très agréable. Mais finalement, n’est-ce pas ce qui caractérise l’influenceur ? #oupas

Et comme il n’est pas raisonnable de veiller trop tard, je vous dis à demain !

Cette entrée a été publiée dans : Intuitions

par

CEO Eforbrands Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur des livres : Tout savoir sur Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa - nov 2013 La Fidélité, du chaos à la zone de confort aux Editions Kawa - Janv 2017 Fondateur de LePartenariat et Eforbrands Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s