Mois: juillet 2021

Le temps passe… les oeufs durent ! #ASOM

Oui c’est l’été et la légèreté s’empare aussi des sujets de ce blog… N’est-ce pas une bonne nouvelle ? Finalement, on peut se parler d’autre chose que de marketing responsable, y compris à table. D’ailleurs, lorsque j’en discute à déjeuner avec Yann, adepte patenté du déplacement à bicyclette dans la capitale et même en dehors, inévitablement j’ai du quinoa dans mon assiette, ou plutôt dans mon bol. Alors pourquoi pas des oeufs mayo ? Ah ça, c’est un pur régal ! Et si je n’ai pas couru chez le lauréat du championnat du monde de l’oeuf mayonnaise organisé chaque année par l’Association pour la Sauvegarde de l’Oeuf Mayonnaise, j’ai tout de même la chance de déguster celui présenté par Eve et Corine, non loin de mon bureau. Un plaisir de gastronome, toujours renouvelé, rarement égalé. Un simplicité rehaussée par la finesse de l’assaisonnement de la mayonnaise maison et du choix des petits radis rose finement découpés pour agrémenter une salade de jeunes pousses. Tu vois l’idée ? Miam… Bref ! Pourquoi sommes-nous le pays de …

La sagesse peut-elle être radicale ? #onenparle

Le coeur et la déraison. C’est le titre d’un édito, le dernier avant l’été, que publie CB News en ce lundi matin, signé par Frédéric Roy. Entre l’amour et la haine, il a choisi. Doit-on te dire Frédéric que nous aussi ? Mais le sujet du jour est ailleurs et me vient en tête (et non au coeur) en écoutant à la fois Cyndie et Pierre. Pierre qui met fin à une aventure de 30 de chef d’entreprise comme on décide de ne pas aller au bureau mais de prendre le chemin de traverse et de s’assoir sur la pelouse d’un parc ombragé. Allez au cinéma un lundi au lieu de se présenter à la réunion de la semaine pour y présenter des résultats sans saveur des campagnes emails et autres suivi des leads transmis aux équipes commerciales n’est pas simple. Pas du tout ! Il ne s’agit pas ici de minimiser la douleur inouïe d’une mort d’entreprise. Il s’agit de rendre hommage à tous ceux qui, un jour, un matin, et pourquoi pas un …

Faut-il conserver la culture des chiffres ? #KPI

Hier j’ai bavardé en terrasse. En l’installant face à David, je me suis fixé une limite de temps imaginaire : une heure de conversation ! Et puis en partageant un Perrier tranche, nous avons abordé le métier de marketer sous le double point de vue, de celui qui est tributaire d’un Comex ou d’un patron, et de celui qui parfois leur prodigue un conseil. Je dois te dire que nous n’avons pas tenu l’horaire prévu. J’en ai trop dit ! Pour le dire autrement, le sujet est vaste et nous conduit tant sur les chemins de la Lead Generation, ce terrible fardeau qui épuise et écrase le marketer d’entreprise BtoB que sur ceux des programmes de fidélité à la papa, d’un ridicule achevé. Je pourrais être plus virulent, tu le sais. Mais le Marketing ZERO est un espoir de changement. Une volonté de faire bouger les lignes de la performance. Une performance qui n’est pas dans les chiffres mais dans le coeur des clients. Des clients qui aiment qu’on prenne soin d’eux et qu’on leur …

L’olfactif au service de l’expérience et de la performance artistique

J’ai déjà évoqué cette société qui conseille les entreprises sur leur signature olfactive, et qui travaille beaucoup pour un marketing sensoriel. Natarom est une société dynamique, et lors d’une riche conversation avec Geneviève Renou, nous avons exploré une autre dimension de nos expériences sensorielles. Car toute expérience n’est pas seulement une recherche de mémorisation. Si nos sens jouent en faveur de notre capacité à nous souvenir, des choses, des gens et des lieux, bref des moments de vie les plus joyeux comme les plus tristes, ils ont un rôle essentiel pour notre imagination. Alors lorsque Geneviève m’explique comment elle a conçu (avec des parfumeurs) un dispositif pour une exposition artistique à Marseille, je l’interroge sur l’intention initiale : s’agi-il de lier un parfum, une senteur, à une oeuvre précise, voire à un artiste ? Est-il question de créer une ambiance susceptible de favoriser le partage futur de l’expérience du visiteur, en lui donnant autre chose à partager que des oeuvres pas forcément faciles à décrire ou à) expliquer ? Et l’idée qui est à la …

Stop au #washing des marques !? merci #Babel

Vous partez au soleil ou vous êtes sur le point de partir ? Cool ! Mais avant cela, pensez bien aux marques que vous emmenez avec vous et que vous n’abandonnerez pas sur un aire d’autoroute ! Depuis 3 ans on assiste, comme à chaque fois, à une débauche de communication pour laver les marques des soupçons honteux et frisant le complotisme, que leur ont collé les consommateurs invoquant leurs tromperies récurrentes ! (oui j’ai mis un maximum de principes actifs en forme de mots clés dans cette phrase un peu longue mais qui devrait te rincer la topette, chère lectrice.teur). Bim bam boum ! Une agence met la machine à laver en marche et une très charmante femme (naturellement chargée des tâches ménagères – tu lis ces deux mots et tu comprends 50 de manipulation marketing d’un seul coup), nous explique comment rendre les marques plus transparentes que jamais. Non pas seulement plus blanches que blanches, transparentes ! Quelle élégance, quelle douceur, quelle précision dans le geste et le mot, soigneusement exposés ! J’adore …