Tous les articles taggés : Monoprix

Les cinq marques les plus émotionnelles en 2018 ! #oupas #palmares

Oui, vous avez aimé les marques cette année et je vous félicite pour cet amour parfois cruel, parfois éblouissant, chers lecteurs.trices (tiens, pour une fois j’utilise le pluriel, ça me donne l’impression que vous êtes plusieurs à me lire… #ahahah). Oui, vous avez lu ici les articles qui ont mis en lumière leurs réussites ou leurs errances, et c’est rassurant. Alors sans plus tarder, place au palmarès 2018 ! 1 – la Fnac ! Oh my god ! Encore ce fleuron de la culture française en tête de liste, un peu comme si l’on avait quelque désir inassouvi à avouer au Père Noël. Non la Fnac n’est plus cet agitateur d’intelligence et ce centre culturel ouvert à tous et symboles de belles rencontres tout en musique, en images ou en textes choisis. Sa relation client est certes devenue digitale mais à quel prix. Oublier ainsi que les collaborateurs sont le fer de lance de la fidélité, et les réduire à presque rien, les cacher derrière des ordinateurs peu connectés à nos envies, à nos passions, …

Qui de l’oeuf ou de la poule a tué l’autre ? #Monoprix #JeSauveLaPoule

Dans une vidéo de mon ami Philippe, nous évoquons le délire de certains qui voudraient tuer leurs concurrents ! J’adore ce débat futile pour ce qu’il n’y a certainement aucune raison d’affirmer qu’il faut aimer ses concurrents comme son aimerait ses clients. Mais qui a commencé ? L’oeuf ou la poule ? Et c’est à ce moment où « the highway is jammed with broken heroes », que j’aperçois du coin de l’oeil un tweet de Monoprix, une info qui prône l’engagement de mieux respecter les animaux, de tenter d’éviter la souffrance animale, y compris pour ceux qui finissent dans nos assiettes ou dans nos poêles. Certes, encore une posture de marketing, me répondrez-vous, cher.e lecteur.trice ! Pas du tout, il y a donc une marque d’oeufs Bio qui respectent les poules : Poulehouse ! Il fallait l’inventer ! Bravo ! J’en ai les larmes aux yeux ! Poulehouse, enfin un oeuf qui ne tue pas la poule !… Respect ! Sauver les poules est une extraordinaire mission pour une entreprise, et je pèse mes mots. Comme …

La chasse aux pigeons serait-elle déjà terminée ? #leclerc #monoprix

Je découvre avec un bonheur immense le post sur Linkedin de Régis Schultz, patron de Monoprix, qui fait état d’une décision de justice prononcée contre la campagne des pigeons des centre E.Leclerc ! Incroyable et intolérable exemple de moche marketing, cette tentative de comparer les clients des enseignes concurrentes à des pigeons, était au-delà de la blague infondée et condamnable. Merci Régis ! Oui j’en profite pour redire à mes lecteurs.trices, que la guerre de prix conduit à des horreurs comme toutes les guerres et que la seule réponse qui tienne est l’amour des clients. Rien d’autre ! N’en déplaise à ceux qui sont partisans du moins cher et du toujours moins cher, les valeurs des marques sont ailleurs et celle des français aussi. Aimer une marque pour ce qu’elle nous apporte au quotidien est tout à fait possible et si le marketing doit avoir un seul objectif, c’est celui-là : améliorer la vie des clients afin qu’ils soient plus heureux et qu’en conséquence, ils aiment leurs marques préférées… C’est une question de sens. De …

Une journée au #HubDay en 10 Tweets ! #futurduretail

C’était très riche en émotions, et très bien organisé par nos amis du Hub Institute. Un très bel event qui nous a beaucoup appris sur ce que le retail vit sous l’impulsion des pure players et de notre amour du mobile. Et je suis d’accord avec Vincent, c’est bien le patron de Monoprix qui nous a ébloui par la qualité de sa vision et de la sérénité de sa marque. Vous lirez l’interview de Régis Schultz dans mon post précédent. Et pour résumer cette belle journée, j’ai choisi de vous livrer 10 Tweets produits dans les conditions du live… C’est parti ! Oui il y avait bien 10 tendances mais nous n’aurons eu le détail que des 5 premières… La suite à retrouver chez Hub Institute ? Beau teasing ! On commence avec une bonne nouvelle : le retail n’est pas mort ! Ouf ! Et très vite, on est rassuré lorsqu’un patron d’un distributeur français un peu atypique, nous livre quelques réflexions positives, montrant que la qualité de l’expérience en magasin est une vraie …

Interview émotionnelle de Régis Schultz, président de #Monoprix au #HubDay

Il est des rencontres qui inspirent et celle-ci en est une, sans aucun doute ! Régis Schultz, le président de Monoprix, était ce matin sur la scène du HubDay, organisé par le Hub Institute et animé par Vincent Ducrey. J’ai eu l’immense plaisir de lui poser quelques questions à propos de l’expérience client en magasin, dans cette enseigne qui plaît tant aux parisiens et où j’ai fait quelques courses hier soir, pour l’AfterEmotionnel consacré (lui aussi) au futur du retail. Qui me parlera encore de hasard dans la rencontre ? Les français aiment encore les magasins. On en parle avec Régis et c’est passionnant. Bref, nous sommes là dans les couloirs de la Mutualité et hop, c’est parti ! Interview : Patrice : « On vient de dire que Décathlon passe devant Amazon dans le cœur des français, qu’en pensez-vous ? » Régis Schultz : « On s’en fout un peu des classements mais c’est tout de même un signal que lorsqu’on fait bien son travail le client s’en souvient – et que le contact physique est encore …

Monoprix : stratégie du beurre ou de la carotte ? #fidélité

Après la désastreuse tentative d’une enseigne nationale d’indépendants de réinventer la fidélité, voici que la plus citadine des marques de la distribution nous propose sa nouvelle carte. Pourquoi pas ? Après tout, l’enjeu est de taille : contrer les offensives sur son territoire naturel des petits malins qui ont perçu (ouf il était temps) que les clients aimaient autant faire leurs courses près de chez eux et dans des magasins à taille humaine et plus souriant… Alors la marque de proximité, celle qui nous a ravi par un sens de l’humour inédit dans ce milieu et qui ose sortir des codes de la communication du secteur, se lance dans une campagne d’affichage urbaine (évidemment). Et là… malheureusement, c’est un peu la consternation qui prend le pas sur l’heureuse surprise. Certes, les jeux de mots sont encore présents, mais sur le fond, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent ! Ainsi l’innovation en matière de carte de fidélité résiderait dans les 10% à mettre dans sa cagnotte ? Je ne crois …