interview émotionnelle
Laisser un commentaire

Interview émotionnelle de Julien Mechin, CEO fondateur de Creads

C’était avant les événements terroristes du Bataclan et d’autres lieux de convivialité de Paris et de Saint-Denis… Nous avions partagé un café et un thé, un matin à l’initiative d’Elodie (@Elodie_Delgado). Creads, une plateforme collaborative, une communauté de créatifs unique en son genre, que je ne connaissais que de loin. Une plateforme disruptive, lancée en 2008 par Julien Mechin (@julienmechin), ancien ESCP Europe, par ailleurs formateur et conférencier sur les thématiques de l’économie collaborative et du crowdsourcing, qui réunit désormais plus de 50 000 créatifs dans le monde !

Pourquoi ?

Julien MJulien : « Après une collaboration rédactionnelle avec Tech Crunch, je crois que la force du réseau s’est imposée à moi. Il me semblait aussi que « le brief pour créatif » était arrivé à sa limite de compétence. Demander à 2 ou 3 agences (équipes de création) d’être vraiment innovantes dans un marché déjà très appauvri par les différentes crises économiques, nous paraissait vouer à l’échec. Quand l’annonceur, le client, se retrouve avec un choix ou un plan B, est-ce vraiment suffisant ? »

Patrice : « C’est un pari que de miser sur l’intelligence collective ? »

Julien : « C’était peut-être un pari avant. Aujourd’hui les résultats sont évidents. Un appel à projet sur Creads et toute une communauté se met en marche. Comment pourrait-on douter de la force créative de milliers de personnes, avec des backgrounds culturels aussi variés, une richesse de points de vue inégalable ? L’innovation dans la création ne peut plus venir des agences classiques aujourd’hui.« 

Patrice : « Est-ce que cela signifie que des grandes agences, ne peuvent prendre de tels risques ? Est-ce la raison de leur frilosité ? »

Julien : « Je crois que les grands agences sont surtout là pour gérer les budgets des clients. Elles sont efficaces dans le planning stratégique. Mais pourquoi risqueraient-elles de perdre un client en osant une création disruptive ? Quand au plus petites structures, elles sont dans une compétition mortelle : toujours challengées par de multiples concurrents, autant sur le prix que sur les délais, comment pourraient-elles faire face ? La vitesse de réponse au brief est aussi un point fort de notre modèle. cela fait partie du défi que se lancent les créatifs inscrits sur Creads. A toutes les étapes du processus, la contrainte temps est un fort moteur de la créativité. »

Patrice : « Le succès de Creads repose-t-il sur l’engagement et le partage ? »

Julien : « La première réponse c’est que c’est la communauté qui anime et consacre Creads comme une plateforme devenue incontournable. Nous avons toujours eu en tête l’esprit communautaire et donc le partage. D’ailleurs, le créatif qui vient sur Creads ne redoute pas que son idée soit présentée ; nous lui apportons des garanties, la confidentialité de certains projets mais aussi le respect des droits d’auteur. Il présente alors une inspiration et non plus seulement une idée. Quant à la communauté, nous l’animons via des événements qui la rassemblent et naturellement les gens se rencontrent, apprennent à se connaître et, au-delà du moment convivial, se retrouvent sur des valeurs communes, des ambitions et des projets. Et notre rôle devient celui d’un animateur. Nous devons entretenir ce mouvement collectif et lui donner envie de s’exprimer avec talent. Je crois que c’est là notre seul engagement. »

Patrice : « Quel avenir lorsqu’on a déjà séduit des clients comme la SNCF, Danone, L’Occitane, ou encore la BNP Paribas ?’

Julien : « Nous devons travailler pour étendre notre présence internationale.  Le business modèle est là, il fonctionne bien. L’avenir sera écrit par l’évolution du modèle participatif. N’est-ce pas cela l’ubérisation dont tout le monde parle ? Nous sommes des individus ressemblés en tribus. Creads, c’est la tribu créative ! La liberté de créer et de partager avec les talents du monde entier constitue pour nous et pour l’avenir, un challenge passionnant. »

Merci Julien et à très bientôt –

et pour mieux comprendre comment une « Design Tribe » fonctionne, voir la vidéo ci-dessous :

Cette entrée a été publiée dans : interview émotionnelle

par

CEO Eforbrands Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur des livres : Tout savoir sur Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa - nov 2013 La Fidélité, du chaos à la zone de confort aux Editions Kawa - Janv 2017 Fondateur de LePartenariat et Eforbrands Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s