expérience client
Laisser un commentaire

Zone de confort : les conseils de Mister Spokes #1

elephant sunset

Il est bientôt 19h et la nuit est déjà tombée sur le bush. Oui, ici le soleil se couche un peu avant 18h30, et c’est précisément à ce moment que les prédateurs sortent de leurs cachettes pour surprendre ceux qui se sont regroupés autour des points d’eau. Alors, nous aussi, nous prenons le temps d’une bière ou d’un verre de vin devant le feu de bois qui réchauffe notre camp, le soir venu.

C’est la première journée de game drive (entendez safari dans le parc national de Moremi au Botswana), et nous sommes réunis tous les deux autour de notre guide savant et rassurant, l’indispensable philosophe africain : Mister Spokes ! Dès le début de l’après-midi nous avions eu la visite de 3 éléphants mâles de bonne taille (environ 5 à 6 tonnes pièce). Ils étaient venus là, avançant au rythme de leur cueillette (qui ressemble davantage à un carnage herbivore) et furent bientôt surpris de rencontrer nos tentes sur leur passage. Dois-je vous dire que Spokes s’était octroyé une petite sieste méritée après sa conduite matinale ? Faut-il vous expliquer que je me demandais quand et surtout comment arrêter la marche des éléphants, si possible avant qu’ils ne nous écrasent ?…

Camp Fire web

Alors quand j’entends Spokes me dire que tous les animaux ont leur zone de confort et que pour les comprendre il faut étudier et respecter cette distance qui leur est vitale, j’ai l’impression d’assister à un cours de relation client ! L’éléphant n’est pas tellement plus courageux que moi au fond. Il avance jusqu’à la limite que constitue la présence d’un obstacle, y compris humain, sur sa route. Il est patient et doté d’une excellente mémoire. Ainsi il est capable d’attendre pour voir si l’obstacle libère l’espace ou bien, se souvient parfaitement du chemin à pendre pour le contourner. En définitive, il suffit de ne pas bouger, d’observer quelle distance est acceptable pour lui et de le laisser prendre une décision sereinement. « Close but not to close ! » Spokes nous apprend à respecter l’autre, fut-il un éléphant…

elephant in my camp

Mieux, il nous dit qu’en approchant doucement et en observant les réactions de l’animal, on se rendra vite compte de l’exacte distance à conserver entre lui et nous. Et c’est vrai ! Il suffit de rester à sa place pour le constater : l’éléphant fera le tour et ne m’écrasera pas ! hum… Même lorsque par jeu, l’éléphant feint de charger en agitant ses grandes oreilles, il faudra faire preuve de sang froid et ne pas céder à la panique. On peut s’éloigner doucement et libérer la place, mais ce n’est pas une obligation et prendre la fuite n’est jamais une option !

mister Spokes

Spokes est un maître absolu dans l’initiation à la vie dans le bush. Partager sa conversation, apprendre de chaque conseil donne une nouvelle dimension à l’évidence que la zone de confort est ce que nous cherchons tous à établir, pour nous d’abord, et dans notre rapport aux autres, ensuite.

Des émotions, et une expérience totalement exclusive dès ce premier jour, auront renforcé notre lien, créé une relation amicale incroyable et un fort engagement envers notre guide : de lui dépend notre vie dans ce milieu inconnu et grâce à lui nous aurons confiance pour trouver notre propre zone de confort… merci Spokes !

Enjoy !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s