Inbound marketing, les livres qui m'inspirent, mes étudiants ont des idées !
3 commentaires

Personal branding : parler de soi est-il intéressant ?

Suggestion (de Joy) retenue pour cette 200 ème note sur le blog, je reviens ici sur quelques idées clés dans ma vision d’un marketing centré sur les autres, en la transposant au projet de construire sa propre marque sur sa personnalité, sa personne.

photo(2)Est-ce indispensable de se transformer soi-même en marque ? Pourquoi le faire ? L’idée de départ est d’affirmer la différence, de revendiquer une originalité ou a minima une individualité, des valeurs qui pourraient se révéler décisives dans l’opportunité d’une collaboration professionnelle. Ce principe est également une réponse à la situation de l’emploi, puisque 80% des postes sont pourvus sans qu’aucune annonce ne paraisse, chiffre qui devrait d’ailleurs continuer à progresser tant les réseaux fonctionnent bien.

Tout le monde vous l’a déjà dit : il faut impérativement se construire un réseau ! Ca commence dès les bancs de l’école ! Oui mais comment se développe les connexions et qui accepterait d’être une relation (professionnelle), voire de vous recommander. Comment obtenir qu’on vous ouvre des portes si souvent fermer pour les autres ?

1) La rencontre naît de notre volonté – principe philosophique majeur et tellement adapté à notre ère. Si vous le décidez, vous pouvez rencontrer, vous allez rencontrer des gens passionnant et sans aucun doute utiles à votre développement (personnel et de carrière).

2) Intervenir – Prendre la parole sur les sujets qui vous inspirent. Deux raisons essentielles : plus vous vous exprimerez et mieux vous maîtriserez votre communication ; et chaque prise de parole est une visibilité de plus, donc des opportunités d’être vu.

3) Ne pas chercher le nombre. Il est évidemment difficile de se détacher de cette vision ‘mégalo’ du nombre de vues sur votre vidéo, du nombre de followers ou du nombre de contacts LinkedIn. Ces résultats ne dépendent pas de vous mais seulement des autres. Vous ne saurez jamais ce qui motivera quelqu’un à vous suivre, à vouloir vous rencontrer où vous recruter. Il faut accepter que cette décision vous échappe.

4) La confiance en soi. Si vous ne vous faites pas confiance, personne ne le fera ! A la question quelle évaluation sur une échelle de 1 à 10, pensez-vous mériter, le seule bonne réponse est 10 ! Si vous vous attribuez 10/10, soit l’autre se demandera pour qui vous vous prenez, soit il voudra travailler avec vous. Dans les deux cas, il voudra savoir pourquoi ! Et sinon, aucun regret, vous n’avez pas de temps à perdre avec des gens qui ne vous font pas confiance.

5) Donnez-vous du temps. Une action entreprise aujourd’hui aura peut-être une suite heureuse dans un an ou deux (ou même 5). En conséquence, chaque action compte, chaque prise de parole, chaque rencontre, sont à traiter avec autant d’importance. Exactement comme il n’y a pas de petit client, il n’y a pas de petit rendez-vous. Et demain vous le prouvera (tout arrive à qui sait attendre…).

6) Soyez généreux ! Plus vous donnez et plus vous serez heureux (‘d’après Bouddha). Donnez le meilleur de vous, offrez le plus souvent et le plus possible. L’époque (ou l’avenir) est à l’altruisme dit également Jacques Attali. N’imaginez pas le Personal Branding comme votre campagne de communication mais comme une contribution au bonheur des autres. Partager est gratuit et inspire les autres à partager à leur tour. Pourquoi pas avec vous ?

photoVoilà, chère Joy, quelques principes qu’il me semble utile de rappeler ici, sur ce blog qui fait partie de ma ‘stratégie’ de personal branding et qui me vaut la joie d’être commenté et lu par quelques uns.

C’est ainsi que je suis devenu, directeur de clientèle en agence, chef d’entreprise, professeur de marketing, bloggeur, journaliste, auteur, coach sportif et même conférencier. Un parcours guidé par mes envies et ma volonté de rencontrer des humains. Un parcours aussi amusant à vivre que le voyage d’un fakir dans une armoire Ikéa ! Improbable, inattendu et romantique !

Mais ça, c’est une autre histoire…

 

 

 

Avec les tags :

par

Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur du livre Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa Fondateur de LePartenariat Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

3 commentaires

  1. Joy Sevin dit

    Merci pour ce moment d’emotion … Faire participer ses lecteurs à son blog, je trouve ça tout à votre image.
    Je ne pouvais pas attendre mieux de cet article. Just be positif and human, the rest will come soon…
    Je suis l’une de vos fidèle lectrice alors merci de nous le rendre en retour. C’est quand même la grande classe d’avoir son nom mentionné dans une de vos chroniques.

  2. Anne Marie Vandenelsken dit

    Merci pour ces précieux conseils. Ils sont à votre image. En effet, les rencontres forgent et apportent toujours quelque chose !

    • Merci Anne-Marie et merci Joy ! Vos commentaires sont très appréciés des lecteurs (plus timides) et sont très positifs. J’espère vous inciter à écrire et à partager ici ou ailleurs… Vos idées sont les bienvenues.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s