Mois: mai 2019

La pertinence du message des marques est-elle nulle ? #why #mission

D’après une étude publiée ce matin par l’agence Wide via Co-Marketing News, les français (80%) ne comprennent pas les marques et ne retiennent pas leurs messages ! Wahou ! Quelle nouvelle ! Faut-il comprendre que les marketers font n’importe quoi depuis des années ? Si tu es un.e lecteur.trice assidu.e de ce blog, tu connais déjà ma réponse ; et ma réponse est oui ! J’ajoute que cela ne me surprend pas, voire pas du tout. Pourquoi ? Deux raisons principales : les marques continuent avec une constance qui frise la démence sénile, de parler de leurs produits, principalement avec un discours de techniciens ou d’experts, pour bien démontrer au public (y compris à leurs clients qui pourtant savent déjà ce que sont les produits – ils le savent d’ailleurs mieux et dans l’usage). les marques n’expriment pas ou ne savent pas exprimer quelle est leur mission ? Ce fameux why dont tout le monde se met à parler une quinzaine d’années après Simon Sinek, et qui est d’ailleurs à l’origine de la vision marketing …

Mission de marque ou vendeur de fenêtres ? #letnaturebackin

C’est amusant comme les algorithmes me surprennent en ce moment ! Pas vous ? Alors que je parle cet après-midi de The Indoor Generation, ce film Inbound Marketing remarquable, lancé l’an dernier par la marque Velux, je découvre la suite ce soir ! Let Nature Back In est tout aussi remarquable. Sans aucun doute une version légèrement moins anxiogène, et plus émotionnelle tant on imagine la génération suivante en proie avec les difficultés qui l’attendent dans vie quotidienne, de plus en plus éloignée de cette nature pourtant vitale. Prémonitoire, si l’on s’en tient aux résultats d’EELV aux récentes élections européennes, cet engagement pour la nature est (re)devenue une tendance forte de notre société; Or c’est aussi l’expression affinée de la mission de la marque Velux. Remettre le nez dehors, laisser rentrer la lumière et l’air extérieur, ne plus vivre cloisonné dans nos intérieurs n’est rien d’autre qu’une injonction pleine de bon sens. Nous sommes des terriens et nous devrions aimer la terre et l’air qui y circule. Les autres continuent de vendre des fenêtres et …

Pixminds présente ses médailles du CES à #Vivatech 19

La rencontre est au coin du lounge ! Alors que je tourne un #fridayvideo dans la bulle du media lounge de Vivatech, une équipe emmenée par Roger est dans la salle pour une conférence de presse. Quelle impertinence ! Ces gens viennent nous raconter, en tout cas aux journalistes qui veulent bien les écouter, que leurs innovations destinées aux gamers (principalement) ont conquis l’Amérique ! Rien que ça, me dis-je, en détournant mes oreilles de cette performance orale de premier de la classe ! La caméra tourne. C’est dans la boite, et au moment, où je m’extirpe de la bulle de silence, décor du tournage, ils sont déjà partis… Trois minutes plus tard, nous ressortons du lounge (je sais, tu te dis cher.e lecteur.trice, que j’abuse un peu du mot pour t’impressionner avec mon badge presse sur le mode fanfaron du blog… excuse-moi !) et dès le premier coin tourné, nous tombons nez à nez avec Roger ! Ouf, quelle surprise ! Le directeur général de Pixminds est là en personne, pour démontrer aux visiteurs …

Stratégie marketing : la mission de #Truffaut est dans les choux !

Souvent je dis à un étudiant que s’il n’est pas passionné par le marketing, il ferait bien et en cela il nous rendrait service, d’aller pêcher à la ligne ou même de planter des choux ! C’est un peu sévère, j’en conviens… Alors je me suis posé sur la marque de jardinerie Truffaut, celle que nous connaissons tous, celle qui détient 57 jardineries en France et emploie près de 27000 personnes. Je me suis interrogé sur la mission de cette marque. Pourquoi n’est-elle pas visible et encore moins visible ? 200 ans après que la famille Truffaut ait commencé cette aventure, la marque est toujours solidement planté dans le décor de nos jardins ou de nos balcons. Elle est devenue digitale, elle a ouvert son offre pour nous aider à nourrir nos animaux et à mieux décorer nos intérieurs, elle surfe sur la vague infinie et monstrueuse du vieillissement de la population, d’un retour à la nature et finalement de la sympathie désespérée que nous affichons pour les fleurs et les hamsters. Certes ! Mais …

Une journée #Vivatech ! Les robots ne font pas le tour ! #CardifLab

C’est vrai ! A La Poste ils ont tous mis leur maillot jaune, et on pourrait croire qu’ils nous feront faire le tour de France des Start-Up… Mais Vivatech 2019 c’est énorme ! Tu fais la queue et tu parcours des allées encombrées de gens et même de robots, tous plus ou moins sympa et peu performants… voir mon #fridayvideo ! Mais quand tu as quelques contacts dans des groupes du CAC 40, alors les choses peuvent être singulièrement différentes et c’est pour toi l’occasion de faire un tour avec un guide ! Comme dans un musée ou dans un lieu d’exception, tu as le droit à une visite guidée, personnalisée ou presque selon tes centres d’intérêts (ou ceux de la big company qui t’invite). C’est ce privilège qui rend l’événement différent et je tiens ici à remercier une nouvelle fois les équipes de BNPParibas Cardif pour leur gentillesse. Qu’ai-je ainsi découvert cette année ? D’abord Carfit, une start-up pour la mobilité, présentée avec brio et simplicité par Pierre Garrigues, directeur communication. Carfit propose des …

Et si nous étions enfin inspirés par la technologie ? #TechforGood #Vivatech

C’est demain ! oui le déjà aurait été en trop et le enfin est un peu critique ! Alors sobriété oblige restons-en à ce constat primitif : jusqu’ici la technologie, les inventions de l’homme n’ont guère servi la planète qu’il habite. Ironie de l’histoire, l’humain est devenu celui qui pourrait bien faire imploser la sphère bleue qui flotte dans l’espace avant qu’il n’ait eu le temps de s’en enfuir vers d’autres galaxies… Mais tout n’est pas perdu et si nos pas nous mènent demain vers un horizon dégagé, nous osons encore croire que ce serait grâce à la technologie ! Rendons-nous à Vivatech l’esprit ouvert et le copieur léger ! En attendant, le président Macron, subtilement venu de Jupiter, réunissait aujourd’hui des patrons, des visionnaires pour parler de la Tech for Good ! « D’un point de vue micro et macroéconomique, ‘Tech for good’ est aussi bénéfique pour les entreprises que pour la société, résume Eric Hazan, senior partner chez McKinsey, qui a chapeauté l’étude. On peut avoir le beurre et l’argent du beurre : une meilleure croissance …

Apprendre et partager chez @Eataly #CX

Enfin ! J’ai pris un peu mon temps mais j’ai finalement découvert ce lieu ouvert à Paris, en plein Marais, qui nous plonge dans les saveurs et les couleurs de la gastronomie italienne. Première réflexion, à Paris c’est plus petit ! Aux USA, à Chicago par exemple, Eataly développe son concept food store sur des surfaces bien plus importantes. Mais l’espace est sans doute moins coûteux et le parisien habitué à être confiné dans des lieux pourtant censés l’accueillir au mieux. Bref ! Pour ceux qui ne le savent pas encore, Eataly combien deux expériences en un seul lieu. C’est ce qui rend l’endroit si particulier, si vivant et si proche de ce que nous avons en tête au moment d’évoquer les jolies trattoria ou osteiria de nos voisins latins. On peut ainsi faire ses courses (alimentation et boisson-) mais aussi déguster sur place la cuisine et les vins italiens dans différents espaces restaurants. Il n’y a pas que chez Eataly que c’est possible, le Bon Marché est déjà équipé de la sorte, me direz-vous …

Pourquoi vous devriez faire du marketing comme un artiste ?! #sethgodin

Dans un excellent livre intitulé « Linchpin : êtes-vous indispensable ? », Seth Godin nous expliquait déjà en 2010, que nous avons un choix unique et vital devant nous : devenir indispensable ou courir le risque de disparaitre dans la masse des exécutants (remplaçables par des machines, évidemment).  Il y a quelques jours, je me suis posé cette question de la confiance en moi. Suis-je confiant en tant que professionnel du marketing et si oui pourquoi ? Alors j’ai relu Seth… Et vous ? Vous êtes-vous posé cette question ? Tout à commencer à l’école pour vous comme pour moi, et vous vous en souvenez encore, il vous a fallu faire (exécuter) ce que l’on vous disait de faire et ce qu’on attendait de vous. Résoudre une équation mathématique ou reproduire le texte d’une dictée ou une leçon d’histoire, n’est finalement qu’une question de technique, voire de méthode. En revanche, lorsque vous avez eu 5/20 à une dissertation de philo ou pour un dessin pourtant inspiré, vous vous êtes demandé pourquoi tant d’injustice (pourquoi tant de haine …