Intuitions, l'humain dans le marketing
1 commentaire

L’avenir du marketing est-il scientifique ?

Après 2 jours passés sur le salon Time 2 Marketing 2013, après avoir assisté à quelques interventions sur le marketing du futur, le marketing digital, je m’interroge sur l’incertaine efficacité de la plupart des démonstrations. Disons tout d’abord que la foule n’était pas franchement au rendez-vous même si certains protagonistes ont fortement contribué à attirer un public pour le moins inégal. Mais tout de même…

Soit les intervenants présentent leurs success story, le cas client qui donne des idées à l’audience sur ce qu’il faudrait faire, à condition de pouvoir appliquer la recette de cuisine à sa propre entreprise ou marque, soit ils tentent de nous projeter dans le marketing futuriste et technologique dont parait-il les consommateurs raffolent déjà.

Dans le premier cas, je serai tenté de comprendre leur tentation; après tout puisqu’ils payent pour tenir une conférence, autant « vendre » leur prestation et donc raconter comment ils ont réussi avec leurs clients. Rentabiliser l’investissement, c’est l’objectif de tout prestataire ou exposant. Mais est-ce aussi le but du visiteur, de celui qui s’est déplacé pour apprendre ? Si mes cas clients étaient tellement extraordinaires, aurai-je besoin d’une conférence pour qu’on en parle ?…

Dans le deuxième cas, c’est encore plus mystérieux et irréel comme technique de prise de parole. En effet, je me demande pourquoi l’orateur prend un malin plaisir à tenir des propos incompréhensibles de la majorité de son auditoire ? Nous abreuver de schémas techniques, de terminologie scientifique ou encore de chiffres invérifiables n’a-t-il pas pour seul avantage de se faire passer pour des experts ou des scientifiques hors du commun ? A moins que ce ne soit le résultat de cette extravagante vision de la science appliquée au marketing qui consiste à croire que tout s’explique et que tout est démontrable ?

Un exemple ?… l’interview de Jérémy Haroch publiée par e-marketing.fr ici. Non pitié ! pas les « Quant » dans le marketing !…

J’ai bien entendu certains nous redire qu’il faudrait mettre un peu plus d’humain dans le marketing. Timidement en fait… Est-ce si difficile à admettre pour les apôtres du marketing prédictif, que l’humain et ses comportements ne sont pas (encore) explicables par la science et qu’il est en conséquence peu utile de faire des prévisions ? Evidemment ! Que leur resteraient-ils à vendre comme solution logicielle ou comme technique d’analyse de la Big Data ? L’homme est passionné depuis des siècles par cette quête de l’explication scientifique, de la démonstration cartésienne, du progrès construit comme un pas de plus à partir du pas précédent. Moins il comprend et plus il admire les scientifiques.

Mais l’humain, et davantage encore, l’humain connecté et multi-écrans ont gagné en liberté de mouvement. L’humain s’affranchit progressivement de l’espace et du temps. C’est ce qui l’entraîne, à la suite de ses émotions, à bondir d’un magasin à une page facebook, à sauter d’une marque à l’autre, à surfer d’une conversation réelle à un échange virtuel, sans que l’on n’en comprenne la logique, la chronologie ou l’importance.

Le marketing du futur a moins besoin de nouveaux logiciels ou de modèles mathématiques que de professionnels de la relation humaine, de personnes qui s’intéressent aux gens pour ce qu’ils sont, et non pas pour ce que nous aurions envie qu’ils achètent. Changeons de valeur et passons de l’avoir à l’être humain.

« Great leaders speak about the future with such clarity, it is as if they are talking about the past. »  Simon Sinek

Cette entrée a été publiée dans : Intuitions, l'humain dans le marketing

par

Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur du livre Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa Fondateur de LePartenariat Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

1 commentaire

  1. Les meilleurs leaders, à de rares exceptions près, sont passés maitres dans l’art d’utiliser des histoires et des symboles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s