Mois: janvier 2018

Interview émotionnelle de Régis Schultz, président de #Monoprix au #HubDay

Il est des rencontres qui inspirent et celle-ci en est une, sans aucun doute ! Régis Schultz, le président de Monoprix, était ce matin sur la scène du HubDay, organisé par le Hub Institute et animé par Vincent Ducrey. J’ai eu l’immense plaisir de lui poser quelques questions à propos de l’expérience client en magasin, dans cette enseigne qui plaît tant aux parisiens et où j’ai fait quelques courses hier soir, pour l’AfterEmotionnel consacré (lui aussi) au futur du retail. Qui me parlera encore de hasard dans la rencontre ? Les français aiment encore les magasins. On en parle avec Régis et c’est passionnant. Bref, nous sommes là dans les couloirs de la Mutualité et hop, c’est parti ! Interview : Patrice : « On vient de dire que Décathlon passe devant Amazon dans le cœur des français, qu’en pensez-vous ? » Régis Schultz : « On s’en fout un peu des classements mais c’est tout de même un signal que lorsqu’on fait bien son travail le client s’en souvient – et que le contact physique est encore …

Happy Experience : l’effet cadeau ! #merci #lovefirst

J’ai les yeux qui regardent vers le haut ! Et là dans le ciel de mon bureau parisien, sortant de cette grosse boite de carton déposée par deux employés de La Poste chez mes voisines, s’élève un joli ballon gonflé à l’azote sur lequel je lis avant que l’émotion ne m’en empêche : « Happy New Year ! ». OMG ! Il y aura bien un autre cadeau, deux même, dans le carton caché dans le carton, qui certes m’oblige à chercher qui est cette personne qui veut mon bonheur de début de semaine. Sa carte est là et j’ai immédiatement envie de la remercier. Merci Caroline ! Voilà ! C’est la démonstration qu’il n’est nul besoin de long discours, ni d’argumentaire pour présenter son activité : Happy Expérience, crée des expériences heureuses pour vos clients. Simple et efficace. Bravo ! L’idée est superbement mise en scène et les clients de Caroline doivent être tellement heureux de travailler avec elle. Si vous êtes une marque qui cherche à faire plaisir à sa clientèle, vous pourriez visiter happyexperience.fr, …

Carrefour leader du E-Commerce dans 5 ans : faut-il y croire ? #oupas

J’aime le débat et la contradiction. Vous le savez, cher lecteur.trice, il m’arrive d’être impertinent et de dénoncer l’absence de vision stratégique de certains de mes confrères marketers de grandes marques. Aussi lorsque Bruno m’interpelle dans un commentaire un peu trop « énervé » pour le citer, je retiens sa critique : je n’ai pas été assez loin dans l’analyse ! (cf mon post précédent) Alors revenons sur le sujet : la stratégie marketing de Carrefour est-elle lisible et surtout crédible pour les clients de l’enseigne désormais numéro 9 mondial (et non 2ème comme on le pensait encore il y a quelques mois) ? Posons-nous cette question préalable : qu’est-ce qu’une marque ? Si 70% des marques sont amenées à disparaitre dans les 10 ou 15 prochaines années (et ce sera sans doute le cas pour Carrefour), c’est pour une raison simple à comprendre : elles ne seront plus dans la conversation ! Or une marque n’est rien d’autre que l’ensemble des conversations qu’elle provoque. C’est écrit dans un manifeste publié en 1999, et c’est désormais un …

Au Carrefour de l’indécence : la stratégie du renoncement

Oui je pourrais hurler avec les loups ce matin en lisant l’article des Echos ou les tweets qui surenchérissent sur le nombre d’employés qui vont être virés par le plus grand distributeur français (encore en vie). Oui je pourrais vous écrire ici, comme je le dis ailleurs, que je vous avais prévenu ! Carrefour est en faillite depuis des années. Faillite marketing, faut-il le préciser. Pourquoi ? Si j’écoute les experts-crétins qui sévissent sur les ondes radiophoniques ou dans la presse, c’est parce que les clients de l’enseigne pensent qu’elle est un peu trop chère par rapport à ses concurrentes… Ah ah ah ! Rions un peu, ça nous détendra ! C’est évident que quand tu as cassé ta tirelire pour reprendre DIA (qui voudrait manger des yaourts Dia ?), c’est déjà un aveu que tu ne comprends rien aux évolutions des consommateurs. Alors donc, l’expert-crétin du jour nous explique sérieusement que l’écart de 2% sur les prix doit être rattrapé et que la seule bonne manière d’y parvenir c’est de virer 2500 personnes (du …

Expérience client 2018 : fly me to the moon !

Depuis au moins deux ans, on vous le dit partout, l’avenir est à l’expérience client remarquable. Inutile de vous gratter le dos de votre tête dure, il n’y aura pas d’autre issue pour votre entreprise et moins encore pour votre marque. L’engagement en la matière devra être extrême et la prise de risque maximum. Certes vous pensiez qu’Amazon ne serait pas prêt encore à lancer le magasin sans caisse, sans file d’attente, mais vous venez de vous réveiller : c’est fait ! Naturellement, vous vous demandez si un TGV amélioré ne ferait pas l’affaire face à Hyperloop ou si SpaceX n’est pas une simple illumination du désormais inarrêtable Elon Musk. Et puis vos bonnes résolutions 2018 aidant, il vous reste une étincelle d’optimisme et vous voila enfin décidé à améliorer l’expérience que vous proposez à vos clients. Il y a urgence ! Votre client, lui ou elle, est désormais acteur de son propre parcours et cumule, trie, classe par intensité et retient au final l’excellence, de chaque expérience. Rien ne pourra freiner sa course vers …

Avant les Sommets du Digital, parlons de business ! #Influencia

Je découvre cette interview dans Influencia et même si certains l’ont lue directement sur le site de ce magazine tendance communication / marketing, je vous le partage en guise de bonnes résolutions 2018 ! « Tant que la volonté de l’humain sera de créer du lien avec ses semblables, la technologie ne le remplacera pas. Les neurones miroir n’existent pas dans l’IA et c’est ce qui empêche le robot de faire preuve d’empathie. » Soyez émotionnels ou vous allez disparaitre des radars de vos clients et de consommateurs en général ! Je vous le dis ici depuis bientôt 5 ans et si vous n’avez pas encore compris le message, le voilà à nouveau : si les gens ne savent pas pourquoi il devrait choisir ta marque / ton enseigne / ton entreprise, si tu ne comprends pas ou ne sais pas exprimer ta mission, tu n’es pas une marque mais au mieux une commodité passagère… Be emotional or die ! La suite à lire sur Influencia ! Et sinon, on se retrouve à La Clusaz, du 5 …

Les non tendances du marketing 2018 #merciCatherine

Je ne sais pas ce qui vous prend mais « vous commencez à me les briser menues » avec vos tendances ! Franchement, sur quel sujet n’aurai-je pas trouver les 5 ou les 10 tendances à suivre en 2018 ? Même le RGPD devient tendance ! Et pourquoi pas Catherine Deneuve aussi ? Ou Michel-Edouard qui nous déclare qu’il est stupéfait d’apprendre qu’on vend des produits interdits dans ses magasin ? Oui je sais, vous avez pleuré pour Johnny et même pour la petite France… C’était tendance non ?… Alors me demanderez-vous quelles sont les tendances du marketing émotionnel pour cette nouvelle année ? Ou plutôt les non tendances ? #oupas ? 1 – Dire non Je viens de dire non à Philippe Deliège qui nous apprend dans ses vidéos du tennis appliquées au monde des commerciaux, que dire non à son client c’est faire preuve de fair-play. Ah voilà une non tendance ! Merci ! J’ai envie de vous dire non, j’ai l’esprit de contradiction comme me le rappelle certaines personnes que j’aime. Oui ! C’est …

L’essentiel du marketing émotionnel en @1min30 !

Vidéo Gabriel ! Voilà ce que je crois être une belle conversation autour de ce marketing romantique que je défends ici depuis plus de 4 ans ! Je sais bien que le concept est encore difficile à appréhender et certainement trop souvent réduit à la fameuse incantation : « mettre de l’émotion dans la communication ». Il ne s’agit pas du tout de se contenter de toucher ou de jouer avec les émotions du client. Il s’agit de faire enfin preuve d’empathie et de ré-imaginer le marketing en se basant sur le ressenti des individus uniques à tout point de vue, qui composent la clientèle de toute marque ou entreprise (et évidemment aussi bien en BtoB qu’en BtoC). We are human ! J’ai donc eu le plaisir et l’avantage de répondre aux questions de Gabriel Dabi-Schwebel, le patron fondateur de l’agence 1min30 qui publie un vlog tout à fait passionnant sur Linkedin mais aussi via la chaîne Youtube de l’agence. Merci et merci ! Enjoy the day ! #lovefirst

Le sexe des ampoules

Bonjour et belle année ! Si vous avez craqué sur le titre de l’article, je vais tenter de ne pas vous décevoir tout de suite… Les ampoules sont comme les anges, elles n’ont pas de sexe ! Mais l’idée tout comme l’ampoule qui la représente graphiquement, est féminine dans notre langue pourtant régit par des hommes depuis le siècle des lumières… Heureusement que l’on ne discute plus guère du sexe des idées : notre cerveau serait-il plus créatif s’il était seulement à gauche ? Les femmes déjà dotées d’une intelligence émotionnelle plus développée sont-elles les créatrices de notre avenir ? Mais revenons-en aux ampoules. Ces objets dont vous ne souhaiteriez pas faire le marketing, tant il est clair que leur seul attribut est d’éclairer nos pièces, nos appartements ou nos maisons. Plus ou moins violemment et plus ou moins longtemps, différences pratiques auxquelles s’ajoute depuis peu la dimension écologique et économique en consommation énergétique. Une ampoule, un packaging et basta ! Alors que peut apporter le marketing émotionnel au fabricant d’un produit purement industriel et …