Mois: mars 2014

La conversation à livre ouvert

Quelle belle idée ! Regrouper vos conversations et en faire un livre ! C’est ce que propose un nouveau service : Memeoirs, sur un site internet à partir duquel vous aussi pourrez commander votre livre personnel de souvenirs épistolaires. Oups ! Pas certain qu’il soit à ranger parmi vos recueils de poésie, ou vos classiques de la littérature romantique, mais il pourrait bien se faire une petite place au milieu de vos albums photos retraçant avec de si jolies couleurs la vie trépidante de Pif le chien ou de Kit et Kat vos adorables chatons… Exercice émotionnel : pourriez-vous relater une conversation dans un français lisible et compréhensible ? Exercice marketing : memeoirs respecte-t-il les 4E (Emotion, Exclusivité, Expérience et Engagement) ?… évident non ? Enjoy !

Do we really like what our brain likes ?

WOW ! Découverte d’un article sur les neurosciences qui pose des questions incroyables ! Nous savions déjà que notre cerveau ne nous transmet pas tous les signaux mais seulement ceux qu’il considère comme « intéressant » à traiter et à faire émerger dans notre conscience. c’est ainsi que nous n’avons conscience que d’une partie de nos réactions (y compris émotionnelles). Des chercheurs américains vont plus loin dans l’analyse et se demande donc si notre cerveau aime des objets, des marques, sans que nous n’en ayons pleinement conscience ! Quelle idée ! Et la réponse est oui ! Pire encore, sommes-nous capable d’aimer une marque plus qu’une personne ? Dans ce cas précis on imagine qu’aucun individu sain d’esprit oserait l’affirmer. Or les tests révèlent parfois ce que nous ne pourrions affirmer raisonnablement… Uwe Gutschow, managing director and creative director of Innocean, says the study came from a desire to connect with consumers on a deeper level. “We started thinking about how we do that as agencies and marketers and what that means. For us, it means how …

Where is the magic in Big Data ?

Ce matin l’Atelier de BNP Paribas présentait une réflexion sur le Big Data et la data marketing avec comme ambition de faire réagir la salle face au pouvoir grandissant de la data et aux risques éventuels qu’elle représente. Captivant ! Ainsi nous apprenons que les vrais « Big Company » de la Big Data sont Google, Facebook et autres Yahoo, Baidu, par exemple, des sociétés capables de répondre à des centaines de millions d’internautes chaque jour (et même 1,2 milliard pour Google). Des géants du traitement des informations et des recherches dont nous ne saurions plus nous passer aujourd’hui. So what ? La data marketing, elle, nous conduit à des modèles économiques dits data-driven qui émergent déjà dans l’univers de la musique, dans le jeu-vidéo, ou encore dans ce nouveau dragon de la télévision qu’est Netflix. L’idée de base, est que l’analyse des data que chaque individu fournit au cours de son expérience (digitale ou pas), sera traitée en temps réel, compilée, comparée et viendra modifier, améliorer la proposition ou l’offre. Riche idée ! Est-ce possible dans …

How was your first kiss ?

Une pensée ce matin pour mes chers étudiants ! Ceux qui ont eu le courage et l’opportunité de suivre un inconnu « client » d’une marque pour observer, évaluer, commenter sa fidélité au quotidien… Pas facile mais tellement riche en émotions ! Et puis aussi ceux qui ont participé à cette expérience collective du hug en classe… Emus ? Et si vous alliez plus loin dans la rencontre ? Et si on vous demandait la prochaine fois d’embrasser un(e) inconnu(e) ? Comme un premier baiser… Just amazing feelings !

Interview émotionnelle de Nicolas Delattre – Perceptio Média

J’ai rencontré récemment Nicolas Delattre, associé co-fondateur de Perceptio Media, une start-up lilloise, qui apporte un outil innovant au monde du marketing. C’est d’abord un outil ScanSense, mais surtout de nouvelles méthodes d’analyse du comportement des consommateurs notamment face à une campagne, un message, un packaging et pourquoi pas une vitrine de magasin. Perceptio Media s’appuie sur la recherche en neurosciences et proposent donc aux marques d’intégrer les réactions émotionnelles de leurs clients, à leur perception réfléchie, voire mémorisée (donc rationnelle) des discours descendants, qu’il s’agisse d’une affiche, d’un spot de pub ou d’une vidéo storytelling (ça fonctionne aussi très bien avec une bande-annonce de film !). Qu’écrit Perceptio Media pour expliquer cette innovation marketing : « Par ailleurs, il est scientifiquement prouvé que l’émotion joue un rôle prépondérant dans l’ensemble des comportements humains, de la perception à la prise de décision et la mémorisation. L’émotion permet une mémorisation plus efficace de votre communication et confère à vos packaging une préférence décisive au moment de l’achat. Emouvoir et faire vivre des expériences permet d’engager une relation positive et …

Le Brand content pour les femmes… par Toyota

Qui a dit que les femmes ne s’intéressaient pas aux voitures ? Oui ça fait longtemps qu’on a compris qu’elles achètent aussi les voitures, non seulement pour elles mais aussi pour la famille… (comme pour 80% des produits, les femmes sont décisionnaires – à moins que ce ne soit pour 80% de toutes les décisions…). Alors Toyota a décidé de faire du brand content spécial « filles » ! Une révolution ? Ou un goût de Special K ? Je vous laisse en juger avec cet épisode 1 de la web série intitulée : Appel de fards !.. et sinon, la suite est un site internet dédié : journal des femmes que vous découvrirez ici : http://www.journaldesfemmes.com/voiture/toyota/ avec plein d’infos, des jolis dessins, un jeu-concours et même des liens vers les réseaux sociaux pour bavarder entre copines !

Growth hacking ou marketing intelligent

Je lis un article ce matin, relayé par Thierry Ferrandiz, CEO de Le Bon Coté des Choses, à propos de cette nouvelle tendance marketing : le growth hacking ! Ce serait le nouveau mot clé recherché par les marketeurs, en mal de certitude et de repères dans le marketing en évolution (difficile à suivre pour beaucoup). En définitive, aucune raison de s’affoler, puisqu’il s’agit pour le growth hacker de faire ce que tout le monde devrait tenter d’adopter comme principe : comment développer le communauté des clients sans avoir recours à des budgets marketing ou communication délirants. Idéalement sans aucun budget média (pour commencer). Il se trouve que presque toutes mes rencontres avec des responsables marketing depuis le début de l’année se terminent sur ce constat : les budgets mass média sont très fortement remis en cause et il va falloir trouver d’autres solutions ! Enfin ! Oui les start-ups ont naturellement chercher et mis en place des actions bien plus intelligentes, et qui leur permet d’afficher des croissances insolentes ! Elles y ont été …

Comment découvrir l’ADN de votre marque ?

Bien sur les marques, y compris la vôtre, ont des valeurs. Bien sur, le client recherche les valeurs d’une marque afin de valider qu’il les partage, qu’il les comprend et les respecte. Mais de quelles valeurs parlons-nous ? Si votre mission marketing est d’exprimer des valeurs « sexy », « glamour », voire « haut de gamme », alors ne soyez pas surpris que vos clients ne vous suivent pas dans cette approche. Pas davantage que lorsque vous exhibez soudainement un engagement responsable pour nous dire que vous auriez reversé quelques euros en faveur de l’association protectrice des oursins. Green washing ou storytelling pour les nuls, ne sont pas des solutions aux difficultés que rencontrent les marques. L’ADN d’une marque est un actif fort et peu malléable. Comment est-il ressenti par les clients ? Comment l’expriment-ils ? Avec l’émergence du Big Data, ou plus exactement, la prise de conscience que les prises de parole des clients sont au moins aussi intéressantes que celles émanant du service communication, on se rend enfin compte que l’ADN de marque est ce que les clients …