Mois: octobre 2019

La DRC s’imagine dans un livre blanc !

Oui c’est possible ! Les directrices et directeurs de la relation client sont des personnalités incroyables et il aura fallu un peu de temps pour les rencontrer et dresser leurs portraits dans un recueil qui ce veut à la fois hommage et inspiration pour le futur. J’ai eu cet immense plaisir et je suis très heureux de présenter ce travail en collaboration avec Akio, lors d’une soirée spéciale #AfterEmotionnel. Tout le monde n’y sera pas, aussi j’ai envie de partager quelques réflexions avec mes lecteurs, en avant-première, en quelque sorte. Avant tout, je tiens à remercier la vingtaine de passionnés de la relation humaine qui m’ont tant appris et transmis à commencer par leur extraordinaire énergie positive. Ce soir, tous ne seront pas présents, mais ce sera un bonheur de penser à Damien Nuyttens, de Butagaz, récemment élu Directeur de la Relation Client de l’année aux Palmes de l’AFRC, à Céline Forest de Engie Cofely, sa dauphine, à Maxence Gérard, DRC pour le Club Med, marque récompensée elle aussi pour son expérience client exceptionnelle, à …

Quand Sacha m’offre un café ! Le marketing était presque parfait ! #utopix

Mes amis belges sont surprenants ! Ils ont failli m’embarquer dans leur aventure, et me transformer en ambassadeur de leur service : une plateforme qui met en relation les entreprises et les photographes / vidéastes là où ils ou elles sont (et autant que possible pas trop loin). Utopix a levé des fonds début 2019 pour se développer à l’international, et si semble-t-il, sur le marché français ! Bienvenue chez nous ! Alors Sacha, le business developer n’a pas perdu de temps et il enchaine les e-mailings à la recherche de nouveaux clients. Quelle belle idée ! Son message est totalement personnalisé puisqu’y figure mon prénom et le nom de la société Eforbrands. Bravo ! La promesse de Utopix, joliment présentée par Sacha, est de révolutionner le monde de la production d’images (pots et vidéos) via cette nouvelle plateforme imaginée par une « Start-up innovante ». Evidemment ! Mais pour me demander un rendez-vous, le business developer a eu une idée brillante : il m’annonce qu’il m’a déjà préparé un café et que n’avons plus qu’à le …

Interview émotionnelle Alex Jubien #1to1Biarritz

Lorsque Alex (@AlexJubien) répond à mon message privé sur Twitter, je ne m’attends pas à ce qu’il m’invite à surfer des vagues le lendemain après la table ronde qu’il animera ici au 1to1Biarritz autour de l’innovation et de l’écologie, avec pour témoins quelques belles entreprises. Surprenant cette aisance à me mettre au défi ! Mais lorsqu’il arrive dans la salle de presse, je me souviens que nous avons déjà partagé des conversations ailleurs, là-haut dans la montagne, où le surf est un autre moyen de glisser sur la neige. Alex était alors l’un de ces intervenants issus du monde du digital, de la technologie, qui nous connectait à des expériences mobiles. On discutait encore de marketing, d’audiences larges, de moyens de mieux performer dans l’acquisition de nouveaux clients, d’engager des communautés sur les réseaux sociaux, et de plein d’autres sujets liés à l’émergence d’un monde hyper connecté. Ici à Biarritz, Alex est quelqu’un d’autre. Il est infiniment plus humain, en tout cas, c’est ce que je ressens lorsqu’il s’assoit en face de moi dans l’espace presse, …

Le pitch #SmartRebootNow au #Hubforum !

Tu comprends que ce sera un exercice difficile quand tu demandes à n’importe quel participant de résumer deux journées d’intenses conversations, présentations et ateliers en une ou deux idées. Tu comprends qu’il faudrait une bonne introduction, un contexte lais si tu as bien écouté Sébastien de @Zepresenters, tu dois admettre que cela n’a aucun intérêt pour toi cher.e lecteur.trice. Alors allons à l’essentiel ! Ok ? Ce Hubforum était encore plus riche que les précédents. Le niveau des interventions grimpe et ce n’est pas un hasard, ni le résultat d’un campagne d’emailing personnalisés qui a fait venir quelques 3500 participants. Le Hubforum est clairement au top, c’est tout ! Oui il y a toujours des vendeurs de solutions, mais les témoignages de leurs clients, sont mieux travaillés et plus inspirants. On sent que le coaching des speakers produit de réels effets. Certains ont créé chez moi une certaine admiration. N’ayons pas peur des mots, l’émotionnel est ce qui nous relie aux marques mais avant tout aux humains (cf étude Forester cité en ouverture). L’histoire est …

Interview émotionnelle de Marc Violo @Loop_France #impact #1to1Biarritz

Il nous a séduit lors de sa prise de parole sur la scène du #1to1Biarritz et son engagement dans le projet Loop est fort et inspirant. Rencontrer Marc Violo, son directeur marketing, dans un salon d’hôtel, face à la grande plage de Biarritz, apporte un peu de sérénité à l’écart de l’effervescence des allées du Bellevue. Marc apparait comme un citoyen du monde, calme et engagé à la fois, certain que les choses bougent et qu’il n’y a plus de vérité à déclamer, mais au contraire tout à apprendre encore de chacun, en toute circonstance. Découvrir l’origine de Loop et envisager grâce à lui, les immenses espoirs que ce type d’initiative provoque en nous, est un moment rare. Patrice : « Marc, comment s’engage-t-on dans une entreprise comme Loop ? » Marc Violo : « Déjà, je tiens à dire que je n’ai jamais travaillé en France. Je suis parti en Chine travailler dans le digital pour quelques temps avant de rejoindre Ogilvy à Singapour. J’ai saisi cette opportunité et je me suis bien amusé pendant un ou …

Interview émotionnelle de Gilles Baucher @Biocoop #bio #militant #1to1Biarritz

Il était ce matin sur la table ronde animée par Alexandre Jubien (dont nous reparlerons bientôt dans une autre interview) qui nous annonçait l’écologie comme berceau de l’innovation. Question ou prévision de ce que notre société sera demain ? Gilles Baucher est le directeur national du réseau Biocoop et son engagement est réel, comme notre conversation me l’a confirmé. Si vous n’êtes pas passé au bio, si vous n’êtes pas encore un client des près de 800 points de vente de cette enseigne tout juste âgée de 30 ans, préparez-vous, c’est pour demain ! Patrice : « Vous avez parlé de Biocoop comme d’un acteur alternatif et engagé sur le bio depuis maintenant 30 ans, comment est-ce qu’on peut représenter l’innovation 30 ans après ? » Gilles Baucher : « Déjà parce que nous sommes un groupement économique né du terrain, imaginé par des agriculteurs, qui ont eu cet engagement fort dès le départ. A l’origine de leur mouvement, on est sur un combat, une proposition alternative à la société de consommation à outrance des années 80. Aujourd’hui …

Interview émotionnelle de Thomas Husson de Forrester Research #1to1Biarritz

Il était là ce matin pour donner les tendances du marketing 2020 et son propos a dû faire vibrer quelques oreilles dans la salle et au-delà. Thomas Husson est sympathique et ouvert aux questions les plus diverses. Nul doute qu’il sera bientôt (ou qu’il est déjà) cité par tous les media spécialisés marketing ou communication (pendant que j’écris, assiste à son entretien avec la journaliste de Stratégies). Sa principale réflexion tirée des études et recherches menées par Forrester, est que la fonction du directeur marketing au sens du CMO, est menacée. Non qu’elle soit amené à disparaitre mais plutôt qu’elle nécessite d’être redéfinie. Rares sont les organisations leader qui vont la conserver en l’état. Un Chief Marketing Officer est mort ce soir… Pourrions-nous éviter que de nombreux autres soient engloutis par les rouleaux qui déferlent sur la plage de Biarritz ? Patrice : « Vous dites que la tendance est à une nouvelle définition de la mission du directeur marketing, pourriez-vous préciser ce qui va et doit changer ? » Thomas Husson : « On l’a constaté aux …

Les rencontres sont-elles digitales ? #1to1Biarritz

Aujourd’hui la tendance des événements est clairement au networking. Impossible d’imaginer déplacer des décideurs, y compris dans le monde du marketing, sans leur garantir qu’ils vont y rencontrer des gens intéressants. Ou devrais-je écrire intéressés ? L’idée du networking reste celle d’une hypothétique opportunité de business, à plus ou moins long terme, même si la déontologie voudrait requalifier l’exercice en entretien et développement de son réseau. Depuis toujours, l’humain se déplace pour faire de nouvelles rencontres. Nous avons beau être devenus des animaux connectés, nous n’en restons pas moins sociaux, au sens de humainement désireux de nous voir en face à face. Pardon, en 1 to 1 ! Evidemment, et tout le monde en convient, nous nous déplaçons d’abord pour apprendre. Il est indispensable de nourrir l’événement de quelques Keynotes bien choisies, afin de satisfaire notre appétit pour l’autre moteur de l’espèce animale doué d’intelligence que nous sommes : l’envie d’apprendre. Réfléchir ensemble, force de l’intelligence collective démontrée, nous permet de mieux comprendre, d’échanger sur les concepts exposés par l’orateur et parfois d’en débattre, de …

Les palmes de l’AFRC 2019 récompensent aussi des start-up ! #RelationClient #Palmes2k19

La relation client a son association et ses rendez-vous chaque année en octobre. La remise des Palmes de l’AFRC, c’est ce soir ! Et le président Eric Dayan est une nouvelle fois sur la scène du théâtre de Paris pour féliciter les champions français de l’expérience client. Naturellement comme dans toute remise de prix, il y a des têtes d’affiche, des stars, et quelques seconds rôles, ou jeunes pousses encore méconnues. Les meilleurs sont cette année des hommes, ce qui n’était pas le cas les années précédentes, et il faut peut-être le souligner : la relation client n’est pas genrée. Certes les Soft Skills ont une meilleure écoute et suscite davantage d’adhésion chez les femmes, mais les hommes n’en sont pas moins friands dès lors qu’ils sont convaincus que la formation des équipes est un impératif du métier. Aussi ce soir, je ne suis pas surpris de voir sur scène Damien Nuyttens de Butagaz, recevoir le prix du Directeur de la Relation Client 2019. Pour l’avoir interviewé il y a peu, j’ai senti chez lui …

Fidélité et retail : chronique d’une mort annoncée #episode3 #fin

Dans les deux premiers épisodes, nous avons vu que la RGPD posait quelques problèmes aux enseignes de retail et que leur vision des programmes de fidélité avait du mal à évoluer. Dans ce dernier épisode, en analysant quelques éléments chiffrés (de l’étude de Generix Group et Univers Retail), je voudrais insister le tropisme nocif dont souffre les services marketing des retailers : l’obsession de l’omnicanalité ! Certes il est important de relier l’expérience on-line à celle vécue dans un lieu physique (bien que cela ne puisse être la même chose). Evidemment, le client anticipe que l’on pourra faire le lien entre lui en tant qu’humain à la recherche d’un produit en magasin et lui en tant qu’internaute commentant et donnant son avis sur les réseaux sociaux. Mais est-ce un aboutissement ? Vous ne pourriez pas imaginer une solution ou un outil marketing proposé aujourd’hui sans l’incontournable « dashboard ». Le marketer est obsédé par le tableau de bord, celui qui lui permet de « lire » les résultats de ses actions, de modéliser et d’extraire de magnifiques graphiques pour …