Mois: octobre 2021

Les marques qui font du bien #ep6

Juste avant de te faire croquer par une citrouille malfaisante, je te livre un nouvel épisode des marques qui font du bien. Aucune n’est directement impliquée dans cette foire aux bonbons fréquentées par les sorcières et remplie de toiles araignées, et avouons-le, c’est tant mieux ! Allez lâche un peu ton crayon noir et ton balai, c’est parti ! Commençons par une offre de saison : Sauvons les manteaux maltraités avec APM-France ! Oui il te reste une dizaine de jours pour y penser, à tous ces magnifiques manteaux que tu accumules depuis des années, que tu laisses moisir dans tes placards au cas où. Au cas où quoi exactement ? Une brutale période glacière qui envahirait nos contrées, une avalanche de neige sur ton toit ou ton prochain voyage sur mars ? Si tu cherchais une mission à ta portée, voilà qui devrait te combler de joie. Irrésistible APM qui nous donne rdv le 9 novembre avec un teaser qui m’a fait du bien. Et toi ? Mais tu peux aussi sauver le monde …

Le sondage est-il une arme du marketing ? #TesMort

Pan ! T’es mort ! Je t’ai eu ! Alors tu te roules par terre et tu fais semblant parce que c’est le jeu. Tu ne pas jouer sans respecter les règles sinon plus personne ne voudra jouer avec toi. Simple à comprendre et compris par tous. Pour autant, la plupart des « spécialistes » de Linkedin ont plongé dans le game : faire des sondages pour gagner en attention. Tu jettes une question à ton audience et tu obtiens des votes qui, fort heureusement, n’ont et n’auront jamais aucun impact. Ouf ! On respire ! Mais pour toi, c’est une arme. Tu comprends vite que tu pourras brandir comme une affirmation validée par ton conseil scientifique personnel, un résultat. Et ça, c’est indispensable lorsque tu souhaites confirmer ce que tu savais déjà. Bonne nouvelle non ?! Avant tu invitais des gens à tester ton nouveau jus de fruits et ils te répondaient joyeusement que « oh oui il est délicieux ». Ca ne valait rien non plus, puisque tu les avais payé pour venir, sans compter qu’ils avaient …

Les marques qui font du bien #ep5

Hier cette nouvelle série d’articles positifs a été mise en avant par Culture RP et j’y ai expliqué dans une chronique pourquoi il me semble essentiel de donner des exemples concrets, réels de ce qui est bien fait pour le bienfait de tous. Communiquer ce que nous sommes, les humains communicants bienveillants, capable de changer dans le monde, est crucial. Encore merci ! La psychologie et l’enseignement positifs sont une réelle opportunité de modifier nos comportements et de trouver des solutions à tous nos problèmes. Alors autant savoir ce que l’on fait et aussi qui nous sommes, non ? 1 – C’est justement ce que présente dans une campagne destinée à séduire de nouveau talents, une marque que tu ne t’attends pas à trouver ici : la sécu ! Ah, là tu avoues que tu ne l’as pas vue venir celle-là. Etre nous, moi non plus. La sécurité sociale (un peu de respect), c’est encore dans ma tête cet endroit où chacun regarde la pendule fixée au mur (et que l’on en risque pas de …

La fidélité enfin récompensée #All

Il y a quelques années déjà, j’ai proposé un livre sur la fidélité des clients. Pour tenter de faire comprendre que cette fidélité à une marque doit être récompensée, célébrée et remarquée à chaque moment de la vie du client, je suis monté sur une scène de conférence, avec un maillot de foot d’un club que j’aime depuis plus de 30 ans. Alors, après avoir très souvent pris comme (mauvais) exemple le système de fidélité du groupe Accor, je suis très heureux de découvrir un film qui montre combien le marketing peut évoluer dans le bon sens. Merci All ! Dans ce film, tu comprends rapidement que l’idée est de tester la fidélité des fans envers leur club de coeur. Leur proposer de porter un tee-shirt du PSG, en échange d’un surclassement ou d’un accès libre au spa ou à la piscine, est tentant, séduisant, drôle et inattendu… mais c’est non ! Ne te fâches pas toi qui supporte le club des stars mondiales réunies, mais l’amour du maillot est aussi fort, voire davantage, ailleurs, …

5 conseils pour 2022 afin de repartir de ZERO en marketing 

Dans cet ouvrage que j’ai co-écrit, Philippe et moi avons souhaité redonner de l’envie, de la fierté et des perspectives à tous ceux qui font du marketing ou qui font appel à un service marketing en interne comme en externe. Outre les 3 lois que les lecteurs devront suivre, voici quelques conseils immédiatement applicables à toute entreprise : 1 – Prendre le temps de la respiration  Si la crise sanitaire a pu vous en donner l’opportunité ou si vous prenez l’été pour y réfléchir, il est urgent de souffler. Trop d’agitation, trop d’actions au quotidien, trop de tests ont fragilisé votre capacité à prendre de la hauteur, du recul et surtout du temps. Or si nos idées viennent en marchant, elles sont encore plus émergentes lors de pauses, de siestes ou de méditation. Et le marketing devrait apprendre à trouver ce temps calme et à le proposer à ses différents publics. Etre zen c’est aussi respecter le temps long. 2 – Zoomer dans la bonne direction  Toute entreprise (ou presque) a désormais une vision et parfois …

Les marques qui font du bien #ep4 #Marketing4Good

Allez hop, je t’ajoute un hashtag pour bien que tu suives l’idée de cette série. j’en discutais avec Marc hier, il est préférable de concentrer notre énergie sur ce qui est positif, ce qui nous fait du bien, à toi comme à moi. Et dans le marketing, tu crois que c’est encore possible ? Ah oui ! J’y crois ferme. Il y a chaque semaine de quoi dire et alimenter une rubrique #happy pour redonner espoir à ceux et celles qui sont inondées de data-driven et de computer vision ( je te mets deux mots valises en intro mais promis j’arrête…). Alors de quoi parlons-nous cette semaine, en ce mardi qui est trop vite devenu vendredi… Tiens pour commencer, réveille-toi avec Spotify, une marque suédoise qui donne le la pour des millions de français (et d’européens – 150 millions d’abonnés) et qui a remplacé la radio, le réveil matin et naturellement mes bons vieux CD (si tu es trop jeune demande à Alexa ou à Siri). Alors comment ça va ce matin ? Voila une …

2 jours au #HubForum en 10 tweets ça fait beaucoup de data !

Emmanuel ouvre les séances de conférence et il le fait vraiment très bien. Un peu de storytelling, quelques nouvelles idées livrées tôt, et de jolies images qui captent nos regards. Merci ! Et après ? Comment te dire ? Après c’est une succession intense de témoignages, de conversations croisées entre responsables du digital, de E-Commerce ou du marketing, et leurs amis pourvoyeurs de solutions, ou d’outils, qui parfois sont passionnantes à suivre. Puisque tu n’as pas eu la chance d’en être cette année, et c’est dommage, tant l’organisation est excellente, les sushis délicieux et les participants bien élevés, je te propose un rapide résumé en images de ce que j’ai aimé. Est-ce que cela pourrait t’inspirer à ton tour ? J’aime beaucoup ce débat sur la crétinisation des internautes, qui sont ce que nous sommes tous pour piquer un peu et que nous aurons trop vite oublié dans la suite de ce forum, hélas. Merci Emmanuel de nous inviter à ne plus opposer digital et monde physique. Les humains se promènent dans les deux avec …

Interview émotionnelle de Christophe Cotin Valois #WelcomeMax

Le NPS est-il compatible avec une bonne #UX ? Cet indicateur n’est-il pas préjudiciable à l’expérience que vos utilisateurs vivent au travers du digital ? Le sujet est épineux, tant le NPS a eu du mal à s’imposer en France, pourtant pays sensible à la beauté du geste, à la qualité de l’expérience inspirée par le luxe et l’art de vivre. Alors quand j’engage la conversation avec Christophe Cotin Valois, fondateur de Welcome Max, une agence spécialisée en UX, je prends le risque d’un débat technique, dont tu ne saurais que faire, cher.e lectrice.teur. Allons-y ! Patrice : « Pourquoi cette remise en cause du NPS ? » Christophe : « Plusieurs raisons me pousse aujourd’hui à dire que nous allons trop loin avec cet indicateur, censé signifier la qualité d’expérience d’une marque ou d’une enseigne. D’abord, sa structure puisque seuls comptes les avis extrêmement positifs (9 et 10 sur 10) et que tout ce qui est passable vient évidemment en négatif (de 0 à 6 sur 10). Or nous ne sommes pas habitués à coller un 10. …

Le futur du retail existe-t-il vraiment ? #POPAI

Hier j’ai eu le plaisir d’assister à une présentation pour le moins disruptive. Alors que tu imagines encore le retail comme ces commerces de proximité ou ces magasins de chaîne dont chacun prédit la disparition sous les griffes d’Amazon et d’Alibaba, tout à coup, Monique prend la parole et introduit les 6 #retailfictions. Et là tout change ! Tu me diras qu’on aurait pu commencer par écouter Sébastien Tourné, le président de la commission salon du Popai, lui-même porteur d’un espoir fort traduit en préambule par quelques mots très émotionnels : « le sentiment amoureux se mesure à l’ampleur du manque, à l’état fiévreux dans lequel l’absence de l’autre nous plonge » (Francine Noël) – c’est ce que m’a inspiré le 11 mai 2020, la vue des files de voitures à l’entrée des centres commerciaux et les files d’attente devant les vitrines de toutes les enseignes.«  Ah l’amour ! L’amour ! Mais Monique est plus directe et son imagination déborde vite dans la salle de conférence : 1 – Et si on remplaçait le plastique par du …

Les marques qui font du bien #ep3

Il y a toujours un moment où je suis en retard. Et là c’est le moment ! Tu ne t’en rends pas forcément compte, toi qui lit quand tu en as envie, et cela ne change pas vraiment ta vie. Mais trouver les marques qui font du bien cette semaine n’a pas été facile… Et pourtant c’est octobre rose. J’aurais pu facilement te proposer de féliciter une vingtaine de marques qui communiquent ou même créent des offres pour ce mois de soutien à la lutte contre le cancer du sein. Seulement entre temps, notre ami Bernard s’en est allé, quittant les saints pères pour rejoindre le paradis (qui ne sera pas fiscal cette fois-ci). Donc si on doit en conserver une, sachant que Kusmi reproduit exactement la même opération qu’en 2019, prenons par exemple Pylones. Rien de fou mais une idée créative bien réalisée qui donne le sourire et c’est essentiel à l’orée de l’automne. Chaque achat génère un don de 1 euro pour l’association Ruban Rose. Voilà c’est dit ! Tant qu’à faire pourquoi …