Intuitions
Laisser un commentaire

Le pourquoi du comment

 

Comment distinguer ou expliquer  le pourquoi du comment ? Faut-il encore reprendre nos analyses, revoir nos décisions en se demandant si le What est bien en phase avec le Why ?

 

La difficulté avec cette théorie développée par Simon Sinek, c’est de nous ramener continuellement à la question originelle du WHY, sans forcément nous dire comment y répondre. Le WHY est à chercher en regardant en arrière ! Curieuse idée pour un marketeur plutôt contraint d’imaginer ce qui va survenir devant lui ! Mais justement, chacun détient la réponse à son propre WHY, que l’on soit une personne ou une entreprise (il est à noter que le fondateur de l’entreprise est le plus souvent le détenteur du WHY – que l’on évoque Steve Jobs, Bill Gates, ou Michel et Augustin, cela semble évident – que l’on rencontre un créateur d’entreprise et qu’il parle de ses passions, on découvrira peut-être sa vision). Regarder en arrière signifie ici, remonter à l’origine, à ce qui nous a toujours orienté, passionné, ce qui nous révèle et nous donne se sentiment d’accomplir quelque chose d’utile aux autres (et à nous-même). Car il n’est pas rare qu’au fil du temps, à mesure que notre projet personnel ou professionnel se développe, nous perdions de vue, notre WHY. Ainsi les entreprises franchissent des étapes de croissance, de structuration de leurs équipes et changements sur les marchés qui peuvent les éloigner de leur mission. Nous entendons alors certains manager évoquer le besoin impérieux de se recentrer sur leur « core business »…

 

Aussi je voudrais inviter chacun de mes lecteurs à se poser cette question unique à tout moment. Que ce soit au moment de répondre à une question, d’imaginer une action marketing ou de communication pour une marque, ou pour soi-même, d’intégrer une entreprise ou encore de choisir parmi plusieurs possibilités. Quel est mon WHY, et si je prends une décision, sera-t-elle conforme, authentique et démonstrative de celui-ci ?

 

Le comment vient donc après. C’est en restant en tout point dans la ligne de mon pourquoi, que je vais faire appel à mes connaissances, à mon expérience métier et que je vais développer les actions, les stratégies efficaces. Autrement ? Mes clients ne comprendront pas le sens de mes actions. Pire, ils ne seront pas capables de fidélité, d’une fidélité basée sur le partage. Mes clients fidèles sont des êtres humains qui croient ce que je crois. Si ce à quoi je crois n’est pas clairement établi, démontré par chacune de mes actions, alors mon client est perturbé et certainement moins fidèle.

 

On retrouve ici ce qui fait la force de marques comme Virgin, Apple ou Microsoft : avoir une vision claire de leur WHY, de leur volonté d’apporter quelque chose au monde, de changer nos vies. C’est (ou cela était) clair pour tous leurs clients. C’est ce qui fonde leur fidélité bien au-delà du comment et du quoi !

 

Reste à chacun à trouver son pourquoi et à imaginer comment le mettre en action…

 

Cette entrée a été publiée dans : Intuitions

par

Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur du livre Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa Fondateur de LePartenariat Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s